Aller au contenu principal
Appelez le 101 pour une assistance policière urgente.
Logistiek

Police judiciaire fédérale

La Direction générale de la Police judiciaire oriente ses missions de police judiciaire spécialisées vers la criminalité supra locale, organisée et déstabilisant la société, et vers les délits qui requièrent une approche spécialisée.

Son activité a pour but la détection des phénomènes criminels ou des formes d'émergence, et la signalisation à temps aux autorités compétentes, la contribution à une diminution du risque potentiel que des faits criminels soient commis, l'exécution d'enquêtes judiciaires ou de recherche et l'approche des organisations criminelles.

Le défi des services de la Direction générale de la police judiciaire est l'identification des réseaux criminels et des groupes d'auteurs ainsi que leur déstabilisation. Ce défi est réalisé grâce à l'exécution d'enquêtes de qualité permettant l'identification d'un maximum d'auteurs avec éléments de preuve, en vue de les mettre à disposition des autorités judiciaires.

La recherche fédérale est menée principalement au niveau déconcentré dans les directions judiciaires déconcentrées (dites PJF). Les enquêteurs sont secondés par le personnel administratif et logistique et appuyés par les directions centrales et les services spécialisés de la Direction générale de la police judiciaire. L'appui opérationnel proposé par les services de la Direction générale de la police judiciaire consiste en une expertise judiciaire spécialisée ainsi qu'en moyens développés dans le cadre des missions spécialisées de police judiciaire.

Les enquêtes judiciaires ou de recherche se déroulent sous la direction des autorités judiciaires compétentes. Au niveau des arrondissements, il s'agit du procureur du Roi et des juges d'instruction et au niveau fédéral du Parquet Fédéral.

La Direction générale de la police judiciaire est placée sous la direction de son directeur général. Celui-ci est entouré d'un service d'appui à la politique chargé du traitement des dossiers relatifs à la planification et au suivi stratégiques, au management des moyens et du personnel, à la gestion des informations judiciaires et à la collaboration internationale.

Tenant compte des priorités du plan national de sécurité, les objectifs de la police judiciaire s'orientent vers la maîtrise toujours plus performante, de l'ampleur et de l'impact de la criminalité organisée et de la criminalité déstabilisant la société et, qu'elles y soient ou non liées, de la criminalité supra-locale et de la criminalité qui, par sa nature complexe, requiert des recherches et des enquêtes spécialisées.

Les autorités judiciaires décident de la répartition des tâches, de la collaboration, de la coordination et de l'intégration entre la police locale et fédérale en ce qui concerne les missions de police judiciaire conformément à la directive ministérielle du 20 février 2002.

La police judiciaire fédérale est un maillon dans la chaîne de sécurité. C'est pourquoi, nous recherchons en permanence l'harmonisation avec les autres acteurs, tant pour la politique générale que pour les actions concrètes.

Au sein de la police fédérale, "l'Intelligence Led Policing" ou fonction de police guidée par l'information, constitue un des fondements sur lesquels se base notre vision du travail policier.

En Belgique, le parquet fédéral est chargé de faciliter la coopération policière et judiciaire internationale. Mais la police belge dispose aussi d'un réseau efficace d'officiers de liaisons (LO) en poste à l'étranger.

Dernières actualités