Les directions de coordination et d'appui déconcentrées

Au niveau des arrondissements judiciaires, à côté de la Police judiciaire fédérale, existent également des directions de coordination et d'appui déconcentrées.

Ces directions de coordination et d'appui déconcentrées sont dirigées par un directeur coordinateur. Celui-ci occupe, avec le directeur judiciaire, une place importante dans le système policier en matière de fonctionnement policier intégré. Sa fonction charnière se manifeste, entre autres, sur le plan de l'approche des phénomènes de sécurité, de l'organisation du flux d'information de police administrative au niveau de l'arrondissement, de la collaboration interzonale entre les zones de police et du fonctionnement du centre d'information et de communication provincial (CIC).

La réalisation concrète des tâches se fait par arrondissement en tenant compte de la spécificité de chaque arrondissement. Le directeur coordinateur dispose ainsi d'une large autonomie afin d'adapter le fonctionnement de sa direction à la réalité de l'arrondissement.

Les directions de coordination et d'appui sont compétentes pour :

  • L'appui des services fédéraux déconcentrés.
  • L'appui technique, administratif et opérationnel de la police locale.
  • La coordination, à la demande des autorités compétentes de la police administrative, de l'appui par le niveau fédéral aux missions supralocales de police administrative.
  • La coordination et la direction des opérations de police conformément aux articles 7.1 à 7.3 de la loi sur la fonction de police.

Le directeur coordinateur a également un certain nombre de missions propres, entre autres :

  • Il entretient des contacts réguliers avec les autorités policières administratives et judiciaires, avec les autorités militaires territoriales et avec les responsables des services de police au sein de l'arrondissement judiciaire.
  • Dans un certain nombre (déterminé par la loi) de circonstances, le directeur coordinateur assure la direction et la coordination d'opérations policières. Il est également chargé de la mise en oeuvre des directives et des réquisitions que les autorités (bourgmestre, gouverneur de province, autorités judiciaires) lui adressent.
  • La gestion quotidienne de la capacité en matière d'assistance aux victimes disponible au niveau déconcentré de la police fédérale est également confiée au directeur coordinateur.
  • Le directeur coordinateur fournit aux autorités policières qui le demandent l'assistance nécessaire à la mise en oeuvre de leur politique et à la préparation des plans de sécurité. Il fournit également, sur demande, un appui méthodologique pour l'élaboration, le suivi et l'évaluation des projets de sécurité.