"Bonjour, je vous appelle au sujet d'une escroquerie dont vous avez victime..."

BRUXELLES, 23/02/2018. – Vous avez déjà reçu des coups de fils intempestifs de vendeurs par téléphone ? Ces vendeurs ne sont pas forcément des escrocs, mais de véritable escrocs se servent du fait que vous avez probablement déjà été contacté par de vrais vendeurs pour vous soutirer de l’argent via votre Digipass. Soyez vigilant !

Un procédé connu
Un escroc se faisant passer, la plupart du temps, pour un membre de la Communauté européenne, de la Banque Nationale, du SPF Finances, de Test-Achats ou encore récemment de Proximus, explique que vous avez été victime d’une arnaque ou harcelé téléphoniquement.  

Il insiste en disant que le dédommagement va se faire immédiatement sur votre compte. Pour se faire, il vous demande de vous munir de votre Digipass et de lui fournir les codes qui s’affichent sans donner votre code PIN. La victime se sent rassurée car elle ne communique pas son code PIN. Or, l’escroc n’en a pas besoin puisqu’il obtient les codes de signature électroniques.

Le phénomène des escroqueries par téléphone connaît aujourd’hui une recrudescence importante à travers l’ensemble du pays. Le point commun entre les différentes arnaques est la fraude au Digipass. Le public cible est constitué principalement de personnes âgées.

L’ensemble du pays est frappé par la problématique. En effet, ces derniers temps, plus de 400 victimes liées à ce phénomène ont déjà été recensées en Belgique.  

Conseils pratiques
•    Ne donnez jamais suite à une demande d’utilisation de votre Digipass et ne communiquez jamais d’information liée à cet appareil.
•    Ne donnez jamais suite aux demandes d’utilisation de sociétés de transfert de fond comme Western Union, Ria Money Transfert, Money Trans, Money Gram,… lors d’un contact téléphonique avec une personne inconnue. Ces sociétés ne sont à utiliser que si vous connaissez personnellement le destinataire.
•    Ne vous fiez pas au numéro de téléphone qui s’affiche sur votre récepteur. Ce numéro a pu être aisément acheté sur internet.
•    Si vous êtes victime d’une arnaque de ce type, remplissez le formulaire sur le site pointdecontact.belgique.be et rendez-vous ensuite auprès de votre poste de police locale pour y déposer plainte.