Actualités

Faux médicaments et faux accessoires médicaux : la police met en garde contre les arnaques en ligne

Des criminels profitent de l'agitation causée par le Covid-19 dans notre pays pour arnaquer les consommateurs sur Internet. Des sites web malveillants vendent par exemple de faux médicaments, accessoires médicaux ou compléments alimentaires. La police appelle chacun à la prudence.

Contacts: Qui a la priorité?

Elle est oubliée par certains, niée par d’autres mais tous y sont confrontés régulièrement : la priorité de droite. Bien que ce soit  l’une des plus vieilles règles du code de la route, connaissez-vous toutes ses caractéristiques ? 

Classic 21Sécurité : L'immatriculation, visible et propre

Quand vous achetez un véhicule à moteur, vous savez bien entendu qu’il faut l’immatriculer pour pouvoir circuler. Une fois la ou les plaques fixées correctement à votre véhicule, vous ne devez pas perdre de vue que l’immatriculation ou sa reproduction doivent rester visibles et lisibles.

Suspension des épreuves de sélection

Chers candidats,

Tenant compte de la situation actuelle, les épreuves de sélection seront suspendues jusqu’au 5 avril.

Vous pouvez tout de même encore vous inscrire et poser votre candidature pour un poste à la police !

Nous allons mettre à profit le temps libéré par cette suspension pour repenser la procédure de sélection (vidéoconférence, …) dans l’éventualité où les mesures de sécurité se prolongent après le 5 avril.

Il va de soi que nous vous tiendrons au courant des évolutions.

Nous vous remercions de votre compréhension et espérons pouvoir bientôt vous revoir en bonne santé.

Premières directives claires concernant les rassemblements et l’exécution de nos missions

BRUXELLES, 18/03/2020. - Comme l’a décidé le Conseil national de sécurité, la police fera respecter prioritairement et scrupuleusement l’interdiction de rassemblement à partir de 12h00 et elle sera présente en masse sur le terrain à cette fin. C’est maintenant l’une de nos grandes priorités et, dans les premières heures, notre préoccupation consistera essentiellement à donner un signal clair à la population pour lui faire comprendre qu’il n’y a pas de marge de discussion ou d’avertissement : toute personne ne respectant pas l’interdiction de rassemblement sera immédiatement sanctionnée, conformément à l’art. 187 de la loi du 15 mai 2007 relative à la sécurité civile (emprisonnement de huit jours à trois mois et amende effective de €208 à €4000, ou d'une de ces peines seulement).