Aller au contenu principal
Appelez le 101 pour une assistance policière urgente.
DSU

Directions judiciaires déconcentrées

Une direction déconcentrée de la Police judiciaire fédérale est implantée dans chaque arrondissement judiciaire de notre pays. Elle est dirigée par un directeur judiciaire.

La taille et l'organisation des directions peuvent varier, mais partout, le personnel se spécialise dans l'approche des phénomènes criminels prioritaires tels le trafic de drogues, la traite et le trafic d'êtres humains, la criminalité économique et financière grave, les groupes d'auteurs itinérants, le terrorisme, etc.

La tâche principale de ces directions déconcentrées consiste donc aussi en l'exécution d'enquêtes de recherche, sous la direction du parquet, ou d'enquêtes judiciaires, dirigées par un juge d'instruction.

Les enquêtes peuvent être proactives ou réactives. Dans le premier cas, les informations disponibles sur un groupe d'auteurs criminels servent de base et l'enquête prouve son activité criminelle. Dans une enquete réactive, le point de départ est le délit et l'on tente de prouver la culpabilité ou l'innocence du suspect.

A côté de cela, un appui spécialisé est également fourni à des partenaires internes et externes à la police, principalement dans les domaines de la criminalité ICT, de la police technique et scientifique, du recours aux indicateurs, de l'analyse criminelle et des méthodes et techniques particulières de recherche.

Au sein de ces directions, des projets concrétisent l'approche intégrale (prévention, répression, suivi, etc.) et intégrée (entre tous les partenaires et autorités) des phénomènes prioritaires. Ils rendent visible l'engagement solidaire de tous les partenaires sur le terrain.

Une synergie entre le directeur judiciaire et le directeur coordinateur administratif (DirCo), chargé de coordonner les tâches de police administrative sur l'arrondissement, s'avère être un élément déterminant pour un fonctionnement optimal au niveau de l'arrondissement judiciaire.

Activités

La direction judiciaire déconcentrée effectue principalement un travail de police criminelle au niveau judiciaire dans des enquêtes qui, soit de par leur ampleur dépassent les limites de l'arrondissement judiciaire ou les frontières de notre pays, soit de par leur nature complexe exigent des connaissances spécialisées.

La direction judiciaire déconcentrée exécute également certaines missions de police administrative spécialisées, comme par exemple le suivi des groupes à risque. Une directive du Ministre de la Justice détermine la répartition des tâches entre la police fédérale et la police locale en tenant compte des missions et activités légales dévolues à ces deux services de police.

L'appui à la police locale

La direction judiciaire déconcentrée fournit un appui spécialisé aux services de la police locale dans le cadre de leurs missions judiciaires.

Les principales missions d'appui sont :

  • Les interventions du laboratoire de Police technique et scientifique.
  • Le support des analystes tant stratégiques qu'opérationnels.
  • L'assistance de la « computer crime unit ».
  • Le conseil et l'assistance pour la gestion des informateurs ou lors de la mise en oeuvre de méthodes particulières de recherche.
  • La mise à disposition d'infrastructures pour les auditions vidéo-filmées.
  • L'offre de service aux unités de la police fédérale et des zones de la police locale pour les enquêtes de téléphonie (Central Technical Interception - CTI).

Afin de favoriser la coordination des missions de police judiciaire et l'échange des informations judiciaires au sein de l'arrondissement, le directeur judiciaire détache un ou plusieurs fonctionnaires de liaison auprès des services de la police locale.