Aller au contenu principal
Appelez le 101 pour une assistance policière urgente.
Banner federale politie

Conseils de prévention contre les cambriolages

Ce qu'il faut savoir sur le cambrioleur

La plupart des cambrioleurs agissent pendant l'absence des habitants. C'est une constatation importante parce qu'elle souligne l'importance de l'utilisation de systèmes de fermeture que l'on peut faire fonctionner de l'extérieur, surtout en ce qui concerne la porte par laquelle on quitte habituellement le bâtiment.

Le risque de cambriolage est aussi élevé l'après-midi que pendant la deuxième partie de la nuit. Toutefois, on oublie souvent, précisément pendant la journée, de prendre les mesures de sécurité nécessaires.

La plupart du temps, le cambrioleur pénètre dans l'habitation par l'arrière.

Il est exceptionnel qu'une confrontation ait lieu entre le cambrioleur et l'habitant. En effet, un grand nombre de cambrioleurs travaillent dans un environnement qu'ils connaissent et n'ont que peu d'intérêt à provoquer une confrontation au cours de laquelle ils pourraient être reconnus ou décrits avec précision.

Comment vous protéger ?

La protection contre le cambriolage repose sur une combinaison sensée et proportionnelle aux risques de trois types de mesures que les spécialistes de la sécurité qualifient de mesures d'organisation, mesures architecturales et mesures électroniques.

Les mesures d'organisation tendent avant tout à rendre l'habitation inattrayante, à ne donner aucune occasion, et à réduire le butin au minimum, e.a. en plaçant judicieusement les serrures, en créant l'impression que l'habitation est occupée, en marquant et en enregistrant les objets, etc.

Les mesures architecturales ont pour but d'augmenter la résistance des entrées et sorties et de toutes les autres ouvertures de l'habitation : serrures solides, verre feuilleté, etc.

La protection électronique est dans certains cas un complément nécessaire aux mesures précédentes et est destinée, outre la fonction généralement dissuasive, à détecter les cambriolages ou les tentatives d'effraction et à prévenir directement ou indirectement le voisinage et les services de police.

La relation entre ces mesures est évidente : une porte antieffraction qui n'est pas fermée n'a que peu d'utilité, tout comme une détection qui resterait sans suite.

De plus, il est nécessaire de protéger tous les points vulnérables. Il ne suffit pas, par exemple, de protéger la porte de derrière et de laisser un accès non protégé par la cave. La plupart des cambrioleurs vont d'abord chercher le point le plus facile.

Le principe de base pour qu'une sécurité soit efficace est sans conteste le fait qu'il faut l'utiliser. Il arrive souvent qu'un système de protection soit contourné, non pas par un voleur expérimenté, mais tout simplement parce que l'habitant ne l'avait pas branché.

Ce qui précède signifie également que la sécurité est du "sur mesure", surtout en ce qui concerne les mesures architecturales et électroniques, principalement lorsque celles-ci sont utilisées conjointement. L'avis d'experts en matière de systèmes de protection est dans ce cas nécessaire.

Vous pouvez faire gratuitement appel au conseiller en prévention vol de votre zone de police ou de votre commune. Vous trouverez ses coordonnées sur le site www.besafe.be de la Direction générale Sécurité et Prévention du SPF Intérieur.

Vous n'avez pas trouvé de réponse à votre question? Contactez-nous via federal.contactcenter@police.belgium.eu..