Surfons Tranquille: Télétravail  - méfiez-vous du piratage

En ce moment, le télétravail reste la norme pour bon nombre d’entre nous. Cette situation peut augmenter le risque de voir des cyberattaques toucher des entreprises ou des administrations. Prudence. 

Lorsque l’on se trouve au bureau, le matériel informatique est géré par une équipe de spécialistes. Mais à  domicile, certains utilisent leur ordinateur personnel pour se connecter aux différents services de leur employeur. Dans ce cas, la sécurité est-elle suffisante ? Le Centre Cybersécurité Belgique revient sur certains conseils. « Parmi ceux-ci, le fait que nous devons veiller à disposer d’un réseau qui soit bien sécurisé. Si un cybercriminel parvient à s’y glisser, il pourra aussi accéder aux appareils qui y sont connectés et récupérer des informations. Soyez aussi attentifs à vos mots de passe. Nous sommes nombreux à garder une petite liste, soit dans un petit carnet, soit dans un fichier sur notre ordinateur. Et ceci,  parce que le nombre de ces clés de sécurité est souvent important. Le conseil sera donc d’utiliser un gestionnaire de mots de passe dont vous vous réserverez l’accès via un seul mot de passe très solide », précise le commissaire Olivier Bogaert.  

Même sur votre adresse professionnelle 

Soyez également très attentifs aux messages qui vous parviennent, même sur votre boîte mail professionnelle. « Les cybercriminels profitent de notre isolement pour nous faire parvenir des messages qui peuvent, par exemple, concerner une procédure à suivre pour la transmission de documents. Et en ouvrant la fiche explicative, un logiciel espion pourra s’installer sur notre ordinateur. La machine pourra ainsi devenir une source d’intrusions dans le système de notre employeur. » Un ordinateur qui peut également être utilisé par nos enfants pour visiter des plateformes de jeux en ligne, par exemple. « Un petit clic sur un lien pourra installer un logiciel espion qui cherchera, par exemple, à collecter des données de connexion. Il est donc important, quand vous faites une pause, de le verrouiller pour en éviter l’utilisation. La même chose en fin de journée et là, plutôt que de le laisser en veille, vous l’éteignez », termine l’expert de la Federal Computer Crime Unit.  

Retrouvez plus de conseils ici : https://www.safeonweb.be/fr/blog