Plus de pieds lourds : nous sommes déçus !

BRUXELLES, 09/10/2020. - Comme annoncé en début de semaine, la Police Fédérale de la Route et 125 zones de la Police Locale ont organisé le 13 e marathon contre la vitesse excessive au volant. Du mercredi 7 octobre dès 6h au jeudi 8 octobre, la Police Intégrée, pour laquelle la sécurité routière est de tout temps une priorité, a mis l’accent sur la lutte contre la vitesse excessive durant 24h. 

En tout ce sont 959 144 véhicules qui ont été contrôlés sur toutes les routes du territoire. Un total de 35 443 PV/perceptions immédiates ont été infligés et 331 permis de conduire ont été retirés. En d’autres termes, 3,70% des conducteurs contrôlés étaient en excès de vitesse. Ce pourcentage représente une hausse importante par rapport à l’édition précédente qui s’était tenue en octobre 2019 (2,55% des conducteurs en infraction) et durant laquelle 1 200 778 conducteurs avaient été contrôlés.

Une explication de résultat ? En cette période de crise liée au coronavirus, force est de constater qu’il y a moins de voitures sur les routes. Par ailleurs, les conducteurs, moins nombreux, ont tendance à rouler plus vite. A l’évidence, la lutte contre la vitesse excessive n’est pas encore terminée.   

Nous tenons à rappeler que le code de la route s’applique de tout temps et à chacun. Le coronavirus ne constitue pas un prétexte pour appuyer outrageusement sur l’accélérateur.