Direction centrale des unités spéciales

La Direction des unités spéciales (DSU) est composée d'unités centrales et déconcentrées. Ces unités exécutent des missions d'appui spécialisées.
La DSU travaille sous la direction des autorités compétentes et au profit de la Police Fédérale et de la Police Locale.
La DSU n'agit jamais de sa propre initiative mais seulement avec l'accord formel d'une autorité judiciaire ou administrative, par exemple le Procureur ou le bourgmestre.

Ultima Ratio 

Cette locution "Ultima Ratio", traduite littéralement par "ultime recours (ou argument)", est la devise de la DSU. Cette expression latine signifie que lorsque tous les autres moyens policiers ne suffisent pas, on fait appel en « dernier recours » à la DSU. À cette fin, la DSU peut utiliser des moyens et des techniques spéciales qui peuvent être particulièrement intrusifs.

 

Missions et terrain d’action

La DSU assure les missions suivantes :

  • Des méthodes particulières de recherche, d'observation et d'infiltration ;
  • Des autres méthodes de recherche que sont les contrôles visuels discrets et les écoutes directes ;
  • Des missions spécialisées de surveillance, de protection et d'intervention ;
  • La gestion des facilités techniques centrales d'interception des télécommunications.

Dans les situations de crise telles que les prises d’otages, les enlèvements, les « Fort Chabrol » et autres opérations de grande envergure, toutes les unités sont intégrées sous le commandement de la Direction des opérations.

DSU

 

Fonctionnement 

Les unités centrales de la DSU, à l’exception de l’undercover team (UCT) opérant sous le radar, sont basées à Bruxelles et se composent des services spécialisés suivants :

L’unité d’intervention (INT)

L’intervention a pour tâches principales les prises d’otages, les « Fort Chabrol », les opérations judiciaires (arrestations spéciales et perquisitions renforcées) et les missions de police administrative. L’intervention constitue la dernière capacité offensive dans les différentes situations assignées à la DSU.

L’unité d’intervention (INT)

 

L’unité d’observation (OBN)

L’observation est chargée de missions d’observation dans le contexte de la criminalité grave organisée et du terrorisme (leur mission est de voir les choses pertinentes et de les signaler sans se faire remarquer).

 

L’unité technique (NTSU) 

Le «National technical & tactical support unit » fournit un soutien technique dans un cadre tactique.

L’unité technique (NTSU) 

 

Les unités déconcentrées de la DSU sont les quatre entités POSA (Protection, Observation, Support et Arrestation).

  • POSA Gand
  • POSA Anvers
  • POSA Charleroi 
  • POSA Liège

Les unités POSA accomplissent les mêmes tâches que les unités de Bruxelles dans le cadre d’arrestations spéciales et de perquisitions renforcées, d’observations et d’appuis techniques, à l’exception des opérations nécessitant des compétences ou du matériel spécifiques présents uniquement dans les services bruxellois.

POSA (Protection, Observation, Support et Arrestation)

 

Profils et compétences 

Êtes-vous résistant au stress, flexible et discret?  

Avez-vous un esprit d’équipe et une haute disponibilité ?

Et voulez-vous faire partie des forces spéciales?  Tous les profils sont les bienvenus! 

Il existe quelques options pour commencer à travailler à la Direction des unités spéciales :

  • Vous travaillez déjà à la Police Locale ou Fédérale ? Alors, vous pouvez postuler, via la mobilité interne, aux fonctions ouvertes.
  •  Vous ne travaillez pas encore à la Police Locale ou Fédérale mais vous aimeriez devenir un membre opérationnel? Alors, vous devez d’abord suivre la formation générale policière ad hoc.
  • Même en tant que membre du personnel civil (CALog), vous pouvez travailler à la DSU pour un certain nombre de profils. 

Assurez-vous de garder un œil sur le site www.jobpol.be pour les postes vacants opérationnels et les postes vacants pour les citoyens.

 

Direction centrale des unités spéciales