Speedmarathon : en route vers un changement de mentalité ?

BRUXELLES, 19/04/2018. – Du 18 au 19 avril, la Police Fédérale de la Route a mené un nouveau marathon de contrôle de vitesse. Avec cette neuvième édition du speedmarathon, la police intégrée belge s’est inscrite dans le cadre du speedmarathon européen mis en place à l’initiative de TISPOL (Réseau européen des polices de la route). Durant 24 heures, 138 zones de police et la Police Fédérale de la Route ont procédé à des contrôles de vitesse sur 1 390 425 véhicules. Parmi ceux-ci, 35 158 étaient en excès de vitesse. Ce nombre constitue une baisse, mais la vigilance reste de mise.

Une vitesse excessive ou inadaptée joue un rôle décisif dans environ 1 accident de la route sur 3. Cela constitue donc une cause importante dans les accidents de la route. La vitesse excessive est souvent directement proportionnelle avec la gravité de l’accident. La lutte contre la vitesse excessive ou inadaptée est d’une importance capitale afin d’atteindre les objectifs fixés en matière de sécurité routière. Cela passe par une augmentation des contrôles et par plus de publicité sur nos actions menées. Nous voulons ainsi augmenter le sentiment subjectif quant aux chances d’être contrôlés.

Pour cette neuvième édition, 2,53% des personnes contrôlées étaient en excès de vitesse et 91 permis ont été retirés. En comparaison avec l’édition précédente, les chiffres sont en baisse. En effet, lors du précédent marathon, 2,82% des conducteurs roulaient trop vite et 107 permis de conduire avaient été retirés.

Au vu des résultats en légère baisse, la question peut se poser : est-ce que cette édition marque le début d’un changement de mentalité ? Peut-on dire que la sensibilisation commence à porter ses fruits ? Il reste beaucoup de chemin à parcourir pour convaincre les récalcitrants d’adopter une conduite plus responsable, mais ces derniers résultats incitent à l’optimisme.  

Tant la police locale que la Police Fédérale sont continuellement confrontées au défi consistant à améliorer la sécurité routière et continueront sur cette voie en s’impliquant régulièrement dans des activités de prévention et de contrôle.