Surfons Tranquille : Les smartphones de plus en plus infectés !

Chaque mois, un nouveau virus fait son apparition sur Android. Les smartphones sont de plus en plus pris pour cible. Voici quelques conseils pour repérer les activités anormales.

Ils sont devenus incontournables dans nos vies. Les pirates l’ont bien compris et ciblent à présent les smartphones. Les techniques s’avèrent de plus en plus sophistiquées et discrètes. Un nouveau virus vise chaque mois l’environnement Android. L’objectif étant la saisie d’informations personnelles ou bancaires ou encore la diffusion de publicités.

Cette semaine, nous vous délivrons donc quelques conseils permettant de repérer une activité anormale. « Vous voyez apparaître une application sur l’écran de votre smartphone, alors que vous n’êtes pas à l’origine de son installation ? C’est peut être lié au fait que vous avez récemment installé, par exemple, un petit jeu. Et cette application a pu télécharger depuis le web, via une fonction cachée, celle que vous découvrez. Et de cette manière, elle a contourné le système de sécurité de Google », explique le commissaire Bogaert.

Un autre indice qui peut vous mettre la puce à l’oreille ? Le fait que votre batterie se vide très rapidement. « Il y a bien sûr des applications qui sont gourmandes en énergie mais cela peut aussi être lié au fait qu’une application malveillante est très active en arrière-plan. »

 

Attention aux autorisations

Soyez également attentifs aux autorisations réclamées. Par exemple, vous installez une lampe de poche et elle vous demande d’accéder à vos contacts ou à la liste de vos appels ? Méfiez-vous et supprimez-là ! « Ce qui a été constaté, c’est que certaines applications, accédant à votre liste de contacts, vont générer des messages qui leur seront destinés et qui les inviteront à prendre connaissance d’un contenu en cliquant sur un lien. Une réaction qui permettra l’infection de leur appareil. »

Si un ami vous demande confirmation sur l’origine d’un message étrange, procédez à une vérification de votre téléphone… « Elle passera notamment par la mise à jour du système, par l’installation d’un logiciel anti-virus et par une vérification régulière des autorisations accordées aux applications qui sont présentes sur votre téléphone », termine l’expert de la Federal Computer Crime Unit.