Surfons Tranquille: Cyber-Help combat le harcèlement

Avec l’hyper-connectivité, le cyber-harcèlement peut rapidement s’installer. Une application vient de voir le jour et a pour but de lutter contre le phénomène.  

Au fil de l’année scolaire, moqueries et insultes peuvent voir le jour. Vu l’hyper-connectivité dominante, le cyber-harcèlement peut rapidement s’installer auprès de la jeune génération. « Souvent, la victime s’enferme dans le silence lié à son sentiment de honte mais aussi, à la crainte de subir des représailles si elle en parle. Il y a aussi la peur d’en parler aux parents, par crainte d’être jugé mais, aussi, de leur mettre la pression alors qu’ils ont déjà beaucoup de choses à gérer au niveau familial et professionnel », explique Olivier Bogaert, commissaire à la Federal Computer Crime Unit.  

Face à cette problématique cruciale, un outil vient d’être développé par l’Université de Mons, avec le soutien de la Ville. « Baptisé Cyber-Help, il s’appuie à la fois sur un programme pédagogique proposé aux écoles pour la prise en charge du harcèlement et du cyber-harcèlement mais aussi sur une application portant le même nom. » 

Parlez du projet 

Les élèves sont invités à installer l’application et à cliquer sur une icône. « Si l’élève est destinataire de messages moqueurs ou insultants ou qu’il voit des photos circuler, accompagnées de propos négatifs, en cliquant sur l’icône, l’application va effectuer une capture du contenu à l’écran et va générer un mail qui sera transmis aux membres de l’équipe éducative. » Cette dernière sera en mesure d’analyser la situation et de prendre contact avec la victime mais aussi de mettre sur pied certaines solutions proposées par l’Université de Mons. Les captures d’écran pourront également servir en cas de procédure judicaire. 

N’hésitez pas parler du projet autour de vous !