Sécurité : Sur la Route des Vacances

Nous voilà déjà à la veille de nos deuxièmes grandes vacances sous l’ère du Covid-19 ! Puisqu’on se dirige vers plus de liberté de mouvement, vous serez sans doute nombreux à prendre la route vers une lointaine destination, dans le respect des règles sanitaires bien entendu. Coronavirus ou pas, les dangers de la route ne changent pas, et il est donc important de se préparer à un tel voyage.

caleb-george-unsplash

Tout d’abord, on part avec un véhicule en ordre. Le minimum est de vérifier la pression et l’état des pneus, les liquides, en particulier l’huile et le liquide lave-glaces, la propreté des vitrages et si tous les feux fonctionnent ! Si vous êtes proche d’un entretien, c’est mieux de le faire avant de partir qu’au retour.

Ensuite, attention au chargement du véhicule. On ne met pas d’objets dans l’habitacle qui peuvent se transformer en projectiles en cas de choc ou de freinage d’urgence. Dans le coffre, les bagages lourds sont placés en premier, pour ne pas trop changer le centre de gravité du véhicule. Et on ne masque pas la vue en encombrant la plage arrière. Si vous tractez une caravane ou une remorque, le poids principal se met au niveau de l’essieu ! Attention enfin à ne pas surcharger le véhicule ou sa remorque, c’est dangereux et ça peut vous valoir des ennuis avec la police.

Sur la route, méfiez-vous de la fatigue dont l’impact est souvent négligé par les conducteurs. Sur autoroute, l’une des premières causes d’accident mortel, c’est la somnolence. Alors qu’il faudrait partir bien reposé pour un long trajet, c’est souvent l’inverse qui se produit en réalité, avec des conducteurs qui prennent la route avec un déficit de sommeil. Résultat : ils risquent de s’endormir au volant après quelques heures de route. Si vous sentez vos paupières s’alourdir, que votre corps s’engourdit, il n’y a pas d’autre choix que de vous arrêter pour vous reposer ou changer de conducteur. Et même si vous ne ressentez pas ces effets, faites une pause au plus tard toutes les deux heures, ça vous fera un bien fou. En ce qui concerne l’alimentation, mangez léger, et évitez l’alcool pour ne pas augmenter le risque de somnolence au volant.

Enfin, préparez un minimum votre itinéraire. Car un GPS peut toujours tomber en panne… Et veillez à bien encoder la destination finale, pour ne pas confondre Vienne en France et Vienne en Autriche ! Ne riez pas, ce genre d’erreur due à des homonymes arrive de temps en temps. Bonnes vacances !

 

Commissaire Olivier Quisquater
Police de la Route