L’inclusion des personnes handicapées se joue aussi sur le web

Saviez-vous qu’il existe une directive européenne relative à l'accessibilité des sites Internet et des applications mobiles des organismes du secteur public ? Celle-ci a été transposée au niveau belge dans la loi du 19 juillet 2018. La police belge s’applique à y répondre en adaptant ses sites web aux personnes porteuses d’un handicap. La Journée mondiale du 3 décembre nous donne l’occasion d’y revenir. 

Inclusie website

L’accès à l’information fait partie des droits de chaque citoyen. Une directive européenne relative à l'accessibilité des sites Internet et des applications mobiles des organismes du secteur public le rappelle. « L'accessibilité devrait s'entendre comme des principes et des techniques devant être respectés lors de la conception, de la construction, du maintien et de la mise à jour de sites internet et d'applications mobiles afin de les rendre plus accessibles aux utilisateurs, en particulier les personnes handicapées », détaille-t-elle. 

La Belgique a elle-même transposé la directive dans la loi du 19 juillet 2018.  « Les organismes du secteur public prennent les mesures nécessaires pour améliorer l'accessibilité de leurs sites Internet et de leurs applications mobiles conformément aux dispositions de la présente loi en les rendant perceptibles, utilisables, compréhensibles et robustes », peut-on y lire. 

Dans ce sens, le site de recrutement jobpol.be, les quelque 160 sites web de la Police Locale, le portail général police.be, celui de la Police Fédérale ou encore de l’Inspection générale (AIG) sont conformes aux Web Content Accessibility Guidelines (WCAG) 2.1 et respectent les quatre critères d’accessibilité. Toute personne souhaitant utiliser le web doit en effet disposer d'un contenu :  

  • perceptible : les utilisateurs doivent être capables de percevoir les informations présentées (elles ne peuvent être invisibles à tous leurs sens) ; 

  • utilisable : l'interface ne peut nécessiter une interaction qu'un utilisateur ne peut effectuer ; 

  • compréhensible : les utilisateurs doivent être capables de comprendre les informations et le fonctionnement de l'interface utilisateur ; 

  • robuste : le contenu doit être suffisamment robuste pour être interprété de manière fiable par une grande variété d'utilisateurs, y compris les technologies d'assistance. 

De cette façon, les personnes malvoyantes, daltoniennes, sourdes ou porteuses d’un handicap moteur peuvent utiliser les sites Internet de la police.  

Vous pouvez les évaluer aussi 

L’accessibilité de nos sites web est régulièrement contrôlée via un Accessibility check développé par le SPF BOSA. Il s'agit d'un outil qui peut être installé dans la barre de signets de votre navigateur web. Elle vous donnera ensuite un rapport sur l’accessibilité de la page sur laquelle vous naviguez.  

D’ailleurs, si en naviguant sur les sites, vous rencontrez des informations ou pages non accessibles, n’hésitez pas à prendre contact avec la Direction de l'information policière et des moyens ICT ou avec recrutement@police.belgium.eu pour le site web jobpol.be

Plus d’informations…