Fraîchement diplômés!

Permettez-nous de vous présenter trois agents de sécurisation tout juste sortis de l’école de police et à présent membres de la toute nouvelle Direction de la sécurisation (DAB) de la Police Fédérale. Dylan Van De Velde (21), Esbjörn Munters (20) et Mike Van Suetendael (28) ont quitté les campus de Wilrijk et de Gand début septembre pour passer à l’action sur le terrain. En attendant d’être affectés à la surveillance du site nucléaire de Doel, ils se voient attribuer d’autres missions dans la caserne de Wilrijk et aux abords de celle-ci, comme le transfert de détenus et leur transport jusqu’au lieu de leur comparution. 

Pourquoi avez-vous choisi de devenir agents de sécurisation ?
“Tous les trois, nous cherchions un emploi présentant des perspectives d’avenir et des défis à relever”, expliquent-ils. Dylan : “J’étais en quête d’un emploi impliquant des responsabilités, qui me donnerait le sentiment de pouvoir faire la différence.” Esbjörn : “Je cherchais un job très varié.” Mike : “Après avoir passé presque sept années au service de la Justice, le temps d’un revirement de carrière s’imposait.” Le trio est unanime : leur ambition est de gravir les échelons après quelques années d’expérience.

Comment avez-vous vécu la procédure de sélection ?
“Le temps est passé très vite : la procédure a été bouclée en deux à trois mois, après quoi nous avons pu entamer la formation”, nous expliquent les trois collègues.

Et la formation ?
“Elle est très intéressante, professionnelle et offre une base solide permettant d’évoluer. Grâce aux accompagnateurs, elle s’est très bien déroulée. On nous a attribué de nombreuses responsabilités et le travail en équipe s’est bien déroulé”, expliquent Mike et Esbjörn. Dylan est également satisfait de sa formation : “À Gand aussi, les chargés de cours ont une approche très professionnelle ; ils savent ce dont ils parlent.”

Quelles sont vos compétences ?
“En tant qu’agent de sécurisation, nous jouissons de la compétence d’agent de police administrative. Nous sommes par exemple habilités à régler la circulation, à effectuer des contrôles BNG et à procéder à des fouilles de personnes. Cependant, si nous découvrons une arme, nous devons d’abord contacter un supérieur avant de poursuivre toute action …”

Un message à adresser à de futurs collègues ?
“N’hésitez pas, lancez-vous !” “Une opportunité idéale si vous voulez vous lancer dans une belle carrière !” “Une multitude de possibilités s’offre à vous à la police !”

Ce job vous intéresse ? www.jesecurise.be