Formé depuis seulement 6 mois, Yuki sauve encore une vie !

Le 8 février dernier, la zone de police Fagnes a été confrontée à la disparition d’une dame de 70 ans souffrant de la maladie d’Alzheimer. Inspectrice à la Direction de l’appui canin (DACH), Anne-Marie Glazemakers est intervenue avec Yuki, son jeune berger allemand de deux ans et demi. Ayant déjà sauvé une vie douze jours après la fin de sa formation, il a réitéré ses exploits six mois plus tard !

Formé depuis seulement 6 mois, Yuki sauve encore une vie !
Anne-Marie et Yuki.

Yuki n’en est qu’au début de sa carrière mais le jeune berger allemand peut déjà se targuer d’avoir accompli plusieurs sauvetages. « Il est opérationnel depuis le 8 août 2023, après avoir suivi la formation de 1 000 heures requise pour devenir chien pisteur. Il avait déjà réalisé un sauvetage douze jours seulement après la fin de sa formation en sauvant une dame de 75 ans disparue à Braine-l'Alleud depuis plus de 24 heures et cachée sous un buisson. Et ce mois-ci, il en a de nouveau accompli un ! », nous confie l’inspectrice Glazemakers.

Cette fois, appelée dans les Fagnes alors qu’elle était de permanence, Anne-Marie est arrivée en quelques minutes dans la zone de disparition. « Nous sommes deux francophones et deux néerlandophones de permanence pour les chiens pisteurs et on nous contacte selon notre position géographique. Ici, par chance, je me trouvais à mon domicile, situé à 15km du lieu de disparition, donc j’ai pu rapidement me rendre sur place. »

Sur les lieux, elle constate que la disparue serait seulement munie d’un pyjama et de sandales et qu’elle a laissé son déambulateur dans l’habitation. « Il faut savoir que lorsque les personnes sont en crise de démence,  elles retrouvent la force de leur jeunesse. Elles peuvent donc parcourir de grandes distances… »

Après un contact avec la cellule personnes disparues, l’inspectrice Glazemakers demande l’intervention de RAGO, l'hélicoptère de l'Appui aérien, car les lieux sont entourés de champs. Cependant, impossible pour l’hélicoptère de voler, vu les mauvaises conditions climatiques. Elle contacte alors l’équipe CIK Drones de Liège.

Dans l’attente de leur arrivée, Anne-Marie et les collègues de la zone de police Fagnes entament les recherches. Ils commencent par l’arrière, puis l’avant de l’habitation, inspectant notamment la prairie en face.

Sans réussite, ils descendent alors la route en face de la maison, remarquant qu’elle s’achève dans une impasse 400 mètres plus bas. « Différents sentiers mènent vers une zone boisée et des points d'eaux. Dans le fond d’un cul de sac se trouve une fermette. Nous rentrons dans la cour afin d'avoir accès à un sentier vu sur notre carte. »

 

Frigorifiée mais consciente

C’est alors qu’Anne-Marie décide de lancer Yuki en recherche « libre » (« Revieren »), sans qu’il ait pu sentir d’odeur préalable, la dame ayant quitté l’habitation il y a plusieurs heures. « Le vent est favorable et il part directement à toute vitesse dans un des sentiers. C'est très boueux et glissant. A une centaine de mètres, il s’immobilise. En nous approchant, nous découvrons la dame couchée sur le côté, en boule, dans l'eau et la boue, recouverte de son gilet. Elle est frigorifiée mais consciente », détaille l’inspectrice.

Prise en charge par les services de secours, la septuagénaire est saine et sauve, au grand soulagement de la famille. « J’ai pu discuter avec sa petite-fille et son beau-fils. Ils étaient super heureux. Pour nous, c’est une grande satisfaction aussi et un bonheur d’avoir pu la retrouver en vie. »

23 personnes en danger sauvées et pas seulement

En 2023, les chiens pisteurs de DACH ont réalisé 1 332 interventions. On compte 140 personnes retrouvées dont 71 dans le cadre de faits judiciaires et 69 disparues.

Les chiens et leurs maîtres ont même retrouvé 23 personnes dont la vie était en danger. Une sacrée fierté pour eux. « Je voulais travailler dans cette section depuis mon entrée à la police en 2008. Après avoir connu le CIK Bruxelles et la zone de police de Liège, j’ai intégré DACH le 1er mars 2020. C’est pour ce genre de mission que je travaille, pour aider la population et sauver des vies ! »

L’équipe des chiens pisteurs participe aussi à la recherche d’objets dans le cadre d’enquêtes. En 2023, DACH compte ainsi 81 interventions durant lesquelles les équipes ont retrouvé des objets après avoir été appelées sur place. « Nos interventions dépendent des périodes de l’année. Certaines sont davantage propices aux vols. »

Cependant, les duos maîtres-chiens ne pourraient effectuer le même travail sans une bonne collaboration avec les autres collègues. « Je tiens à remercier ceux de la ZP Fagnes ainsi que du CIK Drones de Liège qui ont permis de retrouver rapidement la victime qui était clairement en danger », termine Anne-Marie Glazemakers.