Direction centrale de la lutte contre la criminalité grave et organisée

La direction centrale de la lutte contre la criminalité grave et organisée (DJSOC) est chargée de l’exécution des missions de police judiciaire spécialisées et de l’appui de ces missions quant à la criminalité grave et organisée.

La DJSOC élabore les programmes assurant une approche intégrée et intégrale des phénomènes prioritaires (actuellement la traite des êtres humains, le trafic d’êtres humains, le blanchiment, la fraude fiscale, la fraude sociale, les vols à main armée, les stupéfiants, la criminalité informatique, etc.) ou des sujets ayant un rapport à ces phénomènes ou étant liés à ceux-ci.

La DJSOC offre un appui hautement spécialisé par la détection et la verbalisation de la pornographie enfantine, l’identification des véhicules ou des pièces détachées de véhicules, la lutte contre les hormones et, finalement, sécurise et donne des conseils lors du démantèlement de sites de production de drogues.

En tant que direction centrale, la DJSOC est active dans le domaine de la lutte contre le terrorisme.

La DJSOC élabore et soutient la mise en œuvre d’outils visant à contribuer à la déstabilisation et/ou au démantèlement des organisations criminelles et des groupes d’auteurs.

La DJSOC est chargée d’effectuer des enquêtes de haute qualité dans les domaines qui tombent sous la compétence de l’Office central pour la répression de la corruption (corruption publique, fraude et marchés publics, …), l’Office central pour la lutte contre la délinquance économique et financière organisée (actuellement la fraude fiscale, la fraude sociale et le blanchiment) et la « Federal Computer Crime Unit » (criminalité informatique, en particulier les attaques sur les infrastructures critiques) et fournit un appui en ce qui concerne la criminalité informatique.

Elle est également chargée de l’analyse criminelle opérationnelle dans ces domaines et de l’élaboration de normes dans ce cadre.