400 000 Belges reçoivent un questionnaire sur leur (sentiment de) sécurité

BRUXELLES, 18/10/2021. – À partir d'aujourd'hui, 400 000 Belges auront la chance de participer au Moniteur de sécurité, une enquête nationale sur la sécurité. La Police Fédérale lance cela, en partenariat avec la Police Locale, le SPF Intérieur et les autorités locales. Il s'agit déjà de la 10e édition de cette enquête de grande envergure sur la sécurité, la victimisation et le fonctionnement des services de polices. L'édition 2021 du questionnaire a fait l'objet d'une importante mise à jour. À partir d’aujourd’hui, 400 000 personnes âgées de 15 ans et plus, recevront chez elles un courrier leur demandant par exemple d'attribuer un score à leur quartier en matière de sécurité, de dire si elles se sentent en (in)sécurité et de s'exprimer sur la façon dont elles perçoivent l'action de la police.

Moniteur de sécurité 2021

 

La Police Fédérale a rédigé ce questionnaire national en collaboration avec plusieurs partenaires. 132 zones de la Police Locale y ont également ajouté un volet consacré spécifiquement à l'environnement local. L'enquête vise à connaître la perception de la population concernant la sécurité et la police, afin que la politique de sécurité puisse répondre au mieux à ces préoccupations. La police espère donc une participation maximale au questionnaire : plus il y aura de réponses, plus les informations seront fiables et permettront de tirer des enseignements. Les résultats de ce Moniteur de sécurité sont attendus mi-2022.

Pourquoi participer au Moniteur de sécurité ?

  • C’est très simple et en ligne encore plus

L'enquête peut être aussi bien complétée sur papier qu'en ligne (à l'aide d'un code d'accès spécial) et prend peu de temps, entre 10 et 15 minutes en moyenne. Etant donné ses multiples avantages (traitement plus rapide, moins de risque d’erreur, pas d’envoi postal, etc), nous encourageons les citoyens à opter pour la version numérique.

  • C’est entièrement anonyme

Les destinataires du courrier ont été sélectionnés de manière tout à fait aléatoire. L'anonymat des réponses est garanti, que ce soit en ligne ou sur papier. Pour accéder au questionnaire en ligne, vous trouverez un code d'accès et l'adresse du site web dans le courrier ou vous pouvez directement y accéder en scannant le QR code. Si vous préférez le questionnaire papier, vous pourrez le renvoyer gratuitement sans avoir à mentionner votre adresse ou d'autres renseignements personnels.

  • C'est l'occasion d'apporter votre pierre à l'édifice

Vous avez la possibilité d'aider les services de police en leur permettant de se faire une idée de la criminalité dans votre quartier. Quels problèmes percevez-vous dans votre quartier ? Y a-t-il certaines raisons qui vous font vous sentir en insécurité ? Quelle est votre expérience avec la police ?

  • Vous pouvez vous faire entendre en tant que victime

Il se peut que vous ayez été victime d'un délit, sans toutefois avoir déclaré les faits, pour une raison ou pour une autre. Les délits non connus de la police sont eux aussi très importants. Voyez ce Moniteur de sécurité comme une bonne opportunité de faire connaître vos expériences et opinions personnelles en tout anonymat.

  • Votre participation sera utile

Chaque expérience que vous partagez nous aide à mettre en place une meilleure politique de sécurité : le simple fait de savoir ce qui préoccupe les citoyens nous permet de travailler de façon plus ciblée sur ce qui est important pour vous.