Le FAST arrête le trafiquant d'armes Jacques Monsieur au Portugal

BRUXELLES, 15/08/2019. - Mercredi soir, 14 août, le trafiquant d'armes Jacques Monsieur, 66 ans, a été arrêté à Herdade do Jambujal, Evora au Portugal. Il a été condamné à quatre ans d'emprisonnement en 2018, mais il était toujours en fuite depuis. Le Fugitive Active Search Team (FAST) de la Police Fédérale a pu le retrouver et leurs informations ont permis au FAST portugais d'arrêter le fugitif au Portugal.

Jacques Monsieur a été condamné le 19 octobre 2018 par la Cour d'appel de Bruxelles à 4 ans de prison et à une amende de 1.200.000 euros pour trafic illicite d'armes et participation à une organisation criminelle. Depuis lors, il est en fuite et a été signalé au niveau international par le parquet fédéral.
La FAST de la Police Fédérale Belge a retrouvé la piste de Jacques Monsieur à Tarascon en France, où il était propriétaire d'un mas. Il a vendu ce mas en mars de cette année.

"Cherchez les chevaux"
Jacques Monsieur possédait un grand nombre de chevaux. Le mois dernier, il est apparu que 9 chevaux ont été emmenés au Portugal par un éleveur français. Le coût du transport, 2 500 euros, n'a jamais été payé par Jacques Monsieur.
La piste de transport des chevaux a été très utile pour les enquêteurs du FAST. Cela les a finalement amenés au Portugal, Herdade do Jambujal, Evora.

Arrestation au Portugal
L'étroite coopération entre les enquêteurs belges, français et portugais a permis au fugitif d'être localisé et arrêté par le FAST-Portugal. Le fugitif avait trouvé son abri secret dans une grande maison de campagne à côté de ses écuries.
L'arrestation est le résultat d'une intense collaboration entre les équipes FAST de Belgique, de France et du Portugal au sein du réseau ENFAST, le Réseau européen des équipes de recherche active des fugitifs.
Le parquet fédéral a émis un mandat d'arrêt européen et demande la remise à notre pays.