La police achète de nouvelles armes pour lutter à armes égales contre les criminels

BRUXELLES, 13/03/2019. - Depuis peu, l’ensemble des zones et services de la Police Intégrée (GPI) ont la possibilité d’acquérir l’arme à feu collective FN SCAR SC calibre .300. La Police Fédérale a décidé d’acquérir au minimum 1 500 armes pour les différentes directions, dont 175 dès 2019. La zone Westkust procède quant à elle à l’acquisition d’une dizaine d’armes. La première livraison d’armes est destinée à la formation programmée avec les munitions d’entraînement.

“Un service de police doit pouvoir lutter à armes égales contre les criminels, au propre comme au figuré”. Ce message a été souvent entendu, a fortiori à la suite des attentats terroristes perpétrés dans notre pays. Nous avons redoublé d’efforts afin de mieux protéger la population et les membres de services de police.

Ce ‘nous’ fait référence à toute une équipe: le dossier .300 a en effet été mis sur pied par la zone de police Westkust, la Direction de la logistique de la Police Fédérale (DRL) et l’Académie nationale de police (ANPA), en concertation avec les partenaires syndicaux.

Le Ministre De Crem : “Cette nouvelle arme plus efficace accroît la sécurité et l'efficacité de nos policiers et de nos policières et leur permet de combattre les criminels avec les mêmes moyens. De plus, cet achat nous permet d'économiser des coûts et d'organiser la formation encore plus efficacement”.

Plus sûr

Outre le fait de combattre plus efficacement les criminels, l’uniformisation de l’arme à feu collective présente une série d’autres avantages, dont le principal est de garantir une plus grande sécurité aux policiers et aux citoyens se trouvant dans leurs parages immédiats. Une fois que tous les policiers auront suivi la formation ou le recyclage .300, la sécurité s’en trouvera accrue lorsque, par exemple, différents corps devront se prêter appui mutuellement.

L’ensemble des policiers présents seront en effet en mesure de manipuler, sécuriser et ranger les armes collectives d’une manière sûre et uniforme. Tout policier changeant de zone ou de corps et ayant déjà suivi la formation ne devra pas se recycler. Bien entendu, l’entraînement reste toujours une nécessité. Le contrat-cadre représente un avantage pour le budget des corps. En effet, ceux qui souscrivent au contrat peuvent bénéficier de prix négociés plus avantageux.

Plus efficace

Actuellement, les armes collectives utilisées par la Police Locale et la Police Fédérale sont le pistolet mitrailleur UZI, le Heckler & Kock et/ou le Steyr. La Police Intégrée a souhaité mettre à la disposition de ses collaborateurs sur le terrain une arme collective leur permettant de lutter plus efficacement contre les criminels qui utilisent des armes de plus en plus lourdes. Le maniement de cette nouvelle arme à feu semi-automatique à canon long fera partie de la formation de base.