Limitation de tonnage dans Comines centre : procédure en cas de livraisons

Les villes de Comines France et Comines Belgique se coordonnent régulièrement sur de nombreux sujets. En avril 2021, elles ont notamment conclu un engagement destiné à promouvoir une meilleure circulation des piétons et des cyclistes au quotidien. Dans ce cadre, les autorités respectives ont décidé conjointement d’interdire la circulation aux véhicules à haut tonnage (+3,5t et hors transport de personnes) dans leur centre-ville respectif.

photo

À la suite de cette annonce faite via différents canaux de communication, les professionnels et sociétés de Comines-Warneton ont été nombreux à poser des questions concernant les devoirs à effectuer lors de livraisons dans le centre de Comines. Les autorités locales ont été très attentives aux interrogations et souhaitent apporter des réponses concrètes.

Pour les livreurs et les fournisseurs qui n’ont d’autres moyens que d’emprunter une voirie frappée par l’interdiction, la Police locale a élaboré une procédure à suivre afin de faire partie des exceptions au contrôle et à la verbalisation qui seront mis en place dans les prochains jours.

Dans la journée même où le transport ou la livraison doive(nt) être effectués il y a lieu d’envoyer via mail (appui@polcom.be) :

  • La plaque d’immatriculation du tracteur et de la remorque
  • Les rues empruntées
  • L’adresse de livraison
  • La date et l’heure du passage

Si les livraisons sont régulières et que le véhicule est le même, alors cette procédure ne doit être effectuée qu’une seule fois. Attention car cette procédure n’est valable qu’en Belgique.

Si un véhicule devait tout de même être verbalisé en Belgique, il est toujours possible de contester le procès-verbal via le site www.justonweb.be en y joignant la copie du CMR (lettre de voiture).

Il faut être attentif au fait que le pont frontière est réglementé tant par la Belgique que par la France, la circulation et le transit de poids lourds, excepté le transport de personnes, sur ce pont sont donc complètement interdits. Les itinéraires de contournement sont largement indiqués.

Si vous êtes professionnels et que des livraisons, comportant un transit par le centre de Comines, doivent être effectués, il vous est vivement conseillé de transmettre à vos fournisseurs, vos partenaires ou livreurs.

Pour rappel, l’infraction liée au non-respect du signal C-23, c’est-à-dire à la limitation de tonnage, est une infraction du troisième degré dont le montant (hors frais administratifs) s’élève à 174€.

Ces mesures ont pour objectifs d’apaiser le centre-ville afin de le rendre plus attractif tout en prévoyant des exceptions logiques et nécessaires à la procédure mise en place. Les autorités de Comines-Warneton vont évaluer la situation à court terme. Elle sera adaptée en cas de besoin