Différence entre le Ravel et la piste cyclable

Que veut dire Ravel ?

Le mot RAVeL est un acronyme voulant dire Réseau Autonomes des VoieLentes. Il s'agit donc d'un réseau officiel de voiries géré par l'administration de la Région wallonne (Service Public de Wallonie) au même titre que nos autoroutes et nos routes régionales. Le RAVeL est donc une voie ouverte exclusivement aux usagers non motorisés tels que les cyclistes, les piétons et les cavaliers.

Le RAVeL est-il une piste cyclable ?

Non, le RAVeL est un réseau de voies publiques (chemins) réservés à la circulation des piétons, cyclistes et cavaliers. La circulation sur le RAVeL est réglementée par l'article 22quinquies du Code de la Route.

Une piste cyclable désigne la partie de la voie publique réservée à la circulation des bicyclettes et des cyclomoteurs à deux roues classe A délimitées par les signaux D7, D9 ou par les marques routières prévues à l'article 74 du Code de la Route. Lorsque la voie publique comporte une piste cyclable praticable, indiquée par des marques routières, les cyclistes et les conducteurs de cyclomoteurs à deux roue classe A sont tenus d'emprunter cette piste cyclable, en agglomération et en dehors, pour autant qu'elle se trouve à droite par rapport au sens de leur marche. Ils ne peuvent emprunter la piste cyclable lorsqu'elle se trouve à gauche par rapport au sens de leur marche.

panneau piste cyclable

 

                            

 

       

                                          panneau D9

 

Le Code de la Route

Le RAVeL est une voirie publique au même titre que les routes et les autoroutes. Le  code de la route y est d’application et chacun doit s'y soumettre. Il convient donc, notamment, de se conformer à la signalisation en place, de ralentir, voire s'arrêter, lors du croisement avec des routes, etc.

La circulation sur le RAVeL est régie par l'article 22quinquies du Code de la Route ayant trait à la circulation sur les chemins réservés aux piétons, cyclistes et cavaliers. Si le signal F99 peut autoriser les cavaliers (notion non définie par le CR) à circuler sur les chemins réservés, il ne vise pas le passage des attelages. Ceux-ci sont cependant souvent tolérés, à condition que les accès ne soient pas protégés par des potelets centraux.

Ne peuvent circuler sur ces chemins que les catégories d'usagers dont le symbole est reproduit sur les signaux placés à leurs accès. Toutefois, peuvent également emprunter ces chemins les véhicules prioritaires lorsque la nature de leur mission le justifie (ambulance et pompiers),moyennant autorisation :

  • les véhicules de surveillance, de contrôle et d'entretien de ces chemins,
  • les véhicules des riverains et de leurs fournisseurs,
  • les véhicules affectés au ramassage des immondices.

Les usagers du RAVeL ne peuvent se mettre mutuellement en danger ni se gêner. Ils doivent redoubler de prudence en présence d'enfants…et ne peuvent entraver la circulation sans nécessité. La vitesse est limitée à 30 km par heure maximum. 

Les speed pedelecs (allant jusqu'à 45 km/h) sont-ils autorisés sur le RAVeL ?

Non, car le symbole des speed pedelecs n'est pas reproduit sur les signaux F99a ou F99b délimitant une section du RAVeL. De plus, les speed pedelecs risquent de mettre en danger ou gêner les autres usagers du RAVeL, ce qui ne répond plus à l'article 22quinquies du Code de la Route.

Les segways, les trottinettes électriques et les chaises roulantes électriques sont autorisés sur le RAVeL pour autant que ces engins aient une largeur maximale de 1 mètre et que leur vitesse maximale soit de 25 km/h.

 Autres rappels :

Les cyclistes n’ont pas la priorité. 

Il est judicieux d’user de la sonnette de son vélo quand on approche de promeneurs sur le RAVeL. Sonnette obligatoire sur tous les vélos, pour rappel, et son usage doit permettre de prévenir de son arrivée. Une utilisation pour éviter des accidents, bien sûr, alors que les RAVeL sont de plus en plus utilisés par des promeneurs, des enfants qui peuvent y jouer, des chiens tenus en laisse, des chevaux, et donc aussi des cyclistes. Le partage de ces voies lentes aménagées doit se faire  avec du bon sens et de la courtoisie. Le plus grand danger arrive quand des cyclistes surgissent dans le dos d’un groupe de promeneurs. 

Il y a des enfants qui peuvent jouer sur le RAVeL, des promeneurs avec leur chien en laisse, des personnes qui se baladent, simplement. Il faut donc que tout le monde puisse se promener en sécurité, les cyclistes aussi. C’est avant tout une question de bon sens. 

N'oublions pas que les dépôts sont interdits : crottes de chien et crottins de chevaux, masques, mouchoirs en papiers, lingettes, mégots de cigarette, canettes…

Source : https://ravel.wallonie.be

Vous n'avez pas trouvé de réponse à votre question? Contactez-nous via le formulaire de contact ou par téléphone au 063214700.