Conseil zonal de sécurité et Plan zonal de sécurité

La Loi sur la Police Intégrée (LPI) stipule que le Conseil Zonal de Sécurité (CZS) est chargé de préparer, de définir et d'évaluer le Plan Zonal de sécurité (PZS). Le chef de corps, quant à lui, porte la responsabilité de l'exécution du Plan Zonal de Sécurité. En pratique, c'est principalement le service Team Management de la zone, supervisé par le chef de corps, qui prépare le plan et qui en effectue la rédaction.

Le CSZ est l'autorité compétente pour le débat, le choix et le pilotage du Plan Zonal de Sécurité. Il est composé :

  • des bourgmestres des sept communes
  • du Procureur du Roi
  • du directeur coordonnateur
  • du directeur judiciaire
  • du chef de corps de la zone,
  • et éventuellement, certains experts en fonction des matières traitées.

Au final, le PZS est approuvé et signé par les membres du conseil zonal de sécurité et est soumis à l'approbation du ministre de l'intérieur et de la justice.

En quoi consiste le Plan Zonal de Sécurité (PZS) ?

Le PZS est rédigé tous les 6 ans et vise la planification et la mise en œuvre de l'activité policière au niveau local. Il comporte une description de la zone de police et des 7 communes qui la composent, une analyse des phénomènes de sécurité et donne un aperçu de la situation organisationnel de la zone. Le PZS prend en compte les attentes de la population, des différents partenaires internes et externes à la police et inclus les priorités fédérales du plan national de sécurité.

Il permet ainsi au CZS, sur base d'évaluation et de réorientation des plans précédents de faire un choix réfléchi sur les nouvelles priorités de la zone de police tout en garantissant une qualité optimale du travail policier. La zone s'engage donc à travailler sur un certain nombre d'objectifs prioritaires tout en assurant les 7 fonctionnalités de base définies au niveau national (travail de quartier, accueil, intervention, enquête et recherche, assistance aux victimes, maintien de l'ordre public et sécurité routière).

Elaboré et approuvé par le Conseil zonal de sécurité en date du 01 octobre 2019 en particulier avec les 7 bourgmestres de la Gaume et le procureur du Roi du Luxembourg, le Plan Zonal de Sécurité 2020-2025 vise la planification et la mise en oeuvre de la politique policière locale autour de 6 phénomènes d’insécurité prioritaires et une priorité de fonctionnement policier. Ce plan est ensuite soumis à approbation des ministres de l'Intérieur et de la Justice.

De manière synthétique, on retrouve au niveau opérationnel :

  • La lutte contre l’insécurité routière ;
  • La préservation de la qualité de vie des citoyens en agissant sur le phénomène des nuisances (lutte contre les dégradations, incivilités et atteintes à l’environnement ;
  • La diminution du phénomène des atteintes aux biens (vols)
  • et aux personnes (violences, avec une attention particulière sur les violences intra familiales et celles commises à l’occasion des festivités) ;
  • La lutte contre la vente de stupéfiants et les nuisances qui y sont liées ;
  • La lutte contre toutes les formes de radicalisation.

Ces différentes priorités sont ensuite traduites en plans d'action et activités qui sont évalués et éventuellement adaptés au sein du Conseil Zonal de Sécurité.

Cliquez pour consulter le Plan zonal de Sécurité 2020-2025 (pour obtenir les annexes, merci de conctacter zp.gaume.management@police.belgium.eu)

Cliquez ici pour consulter le texte intégral du PZS 2014-2017 : PlanzonaldesécuritéGaume 2014-2017 (pdf, 2 MB) ou la synthèse : synthèsePZS_2014-2017 . Le plan zonal 2014-2017 a été prolongé sur décision ministérielle jusque 2019. Un ajout a été fait par le Conseil zonal de sécurité au niveau des points d'attention particuliers : "Nous souhaitons prévenir le processus de radicalisation" en 2017.