MOURIR POUR UN MESSAGE : VOUS LIKEZ ?

1 conducteur sur 10 regarde régulièrement son GSM en conduisant !

Beaucoup de risques pour pas grand-chose…

L’usage du téléphone au volant entraine un risque accru d’accident (x 3 pour le fait de téléphoner et x 23 pour le fait de lire ou d’écrire un message) et a des conséquences très néfastes sur la tâche de conduite car on ne peut tout simplement pas faire deux choses en même temps.

La moitié des répondants estiment que 80% des messages qu’ils envoient au volant pourraient être envoyés plus tard…1 conducteur sur 4 considère même que la totalité des sms pourraient être reportés.

Rédiger ou lire un message nécessite de quitter la route des yeux pendant plusieurs secondes. 

En 1 seconde d’inattention à 90 km/h, on parcourt déjà  25 mètres à l’aveugle…1/3 des conducteurs interrogés se sont d’ailleurs déjà fait (au moins) une frayeur en manipulant leur téléphone au volant.

Trucs et astuces pour ne pas se laisser distraire…

- Mettre son téléphone en mode silencieux loin de soi afin d’être moins tenté de répondre.

- S’arrêter et téléphoner à un endroit sécurisé ou sur une aire de stationnement (pas au feu rouge, ni sur la bande d’arrêt d’urgence, c’est interdit…)

- Télécharger une application telle que « Mode conduite », application de la Sécurité routière française qui désactive les SMS et les appels durant la conduite. Il en existe d’autres :

Argenta Sécurité au volant qui bloque toutes les notifications de réseaux sociaux,

ou encore Freedrive. - Programmer un sms de réponse automatique et personnalisé*

Si, malgré tout, le conducteur doit répondre impérativement à un appel (en kit mains libres bien entendu), il doit prévenir directement son interlocuteur qu’il est au volant et écourter la conversation au maximum.

Plus d’infos : http://www.tousconcernes.be/theme/distraction/