Plan Zonal de Sécurité

Le plan zonal de sécurité, décidé par le Conseil zonal de sécurité et approuvé par les Ministres de l'Intérieur et de la Justice, exprime de manière formelle la politique de sécurité qui sera menée par la zone de police durant 4 ans.

Initialement validé pour la période 2014-2017, le plan zonal de sécurité a été adapté en mars 2017afin de garantir sa conformité avec les priorités retenues dans le Plan National de Sécurité 2016-2019. Il est maintenant valable jusque 2019.

Le fait de mettre en exergue des priorités ne signifie nullement que le reste n'a plus d'importance. En effet, la police locale exerce essentiellement une mission de première ligne : elle intervient et gère toute situation problématique pour laquelle elle a été appelée. Ce travail de fond de la police locale monopolise l'essentiel de ses ressources. Dès lors, les priorités déterminées dans le cadre de la politique policière reflètent, d'une part, vers quels types de problématiques la capacité résiduelle peut être affectée, et, d'autre part, comment peut-on améliorer l'offre de service dans le cadre du travail déjà pratiqué lorsque cela concerne un phénomène prioritaire.

Sur base d'une analyse de diverses sources, aussi bien de nature objective que subjective, le Conseil zonal de sécurité a décidé de déterminer les priorités suivantes :

Objectifs stratégiques:

  • Contribuer à prévenir les cambriolages dans les habitations
  • Contribuer à faire diminuer les nuisances liées aux activités relatives à l'approvisionnement et à la consommation de produits stupéfiants
  • Contribuer à faire diminuer le nombre d'accidents de roulage avec lésions corporelles
  • Contribuer à prévenir les vols de métaux

 

Les priorités du Plan National de sécurité 2016-2019 qui ne sont pas reprises dans les objectifs stratégiques telles que le radicalisme et le terrorisme, les violences intrafamiliales et l'environnement, les incivilités et la gestion négociée de l'espace public feront l'objet d'attentions particulières.

.