Actualités

Les mesures de confinement ont un impact psychologique sur la population. Les sentiments d’ennui, de frustration ou de colère sont fréquents en cette période. De plus, le manque de contrôle sur cette situation ainsi que la crainte d’être infecté engendrent beaucoup de stress. 

De la même manière, les mesures de confinement augmentent les risques de violence ou aggravent les situations où s’exercent déjà des violences conjugales ou intrafamiliales. Le sentiment d’isolement des victimes se trouve aussi renforcé.

Lors du Conseil National de Sécurité (CNS) élargi aux Ministres-présidents de ce vendredi 27 mars, il a été décidé que les mesures prises préalablement seront prolongées de deux semaines, jusqu’au 19 avril. Cette décision pourrait être renouvelée de deux semaines, jusqu’au 3 mai. La situation est en tout état de cause évaluée en continu. Des CNS seront convoqués régulièrement pour faire le point sur la situation.

La combinaison des mesures du coronavirus et des informations qui circulent peut entraîner du stress. Vous vous sentez triste, confus ou effrayé en cette période ? Lisez les conseils de la Croix-Rouge de Belgique.

Stress

Quelques numéros utiles:

Ecoute Violences Conjugales: 0800/ 30 030

Centre de Prévention du Suicide: 0800/32 123

Télé - Accueil: 107

Un nombre important de Bruxellois ne trouvent pas de médecin généraliste et se tournent vers le numéro d’urgence « 112 » et les services de garde au risque d’engorger les lignes pour les autres patients. C’est pourquoi, le 1710 a été instauré.

Via ce nouveau numéro 1710, les Bruxellois auront accès à un dispatching de médecins généralistes pouvant les conseiller et les orienter adéquatement. 

Coronavirus - Soyez vigilants, les arnaques sont nombreuses !

De nombreuses arnaques sont apparues sur Internet pour essayer d’exploiter le filon du coronavirus.

Sur les réseaux sociaux ont émergé des pages via lesquelles il est possible d’acquérir des masques. Les internautes sont invités à rentrer leurs données personnelles, à payer l’envoi du soi-disant colis. Au final, le colis n’arrive jamais mais l’argent lui est bien parti.