Circulation des poids lourds (de + de 3,5t) à Comines « France et Belgique » : Une coordination sans frontière pour une tranquillité au sein des 2 villes !

Comines en France et Comines en Belgique partagent bien plus qu’un nom. Les 2 villes séparées par la Lys, qui forme la frontière terrestre, ont le souhait d’apaiser leurs centres-villes et de les rendre plus propices à la mobilité active. Cela passe, notamment, par des mesures d’interdiction relatives à la circulation des poids lourds. Ces mesures sont couramment mises en œuvre en Europe. 

photo

Les 2 villes se coordonnent régulièrement sur de nombreux sujets. En avril 2021, elles ont notamment conclu un engagement destiné à promouvoir une meilleure circulation des piétons et des cyclistes au quotidien. Dans ce cadre, mais aussi pour réduire les nuisances liées à la circulation des poids lourds dans les centres urbains, les autorités respectives ont décidé conjointement d’interdire la circulation aux véhicules à haut tonnage (+ de 3,5t) dans leur centre-ville respectif. La ville de Comines-France a récemment mis en place cette interdiction, alors que celle-ci était déjà règlementaire à Comines-Belgique depuis plusieurs années. Or, elle n’était pas applicable en raison de l’absence d’accès direct au zoning de Bas-Warneton situé dans la route des écluses.

En effet, pour parvenir à l’objectif, certaines infrastructures doivent être adaptées, ce qui est chose faite puisque les routes entourant les limites des villes de Comines France et Comines Belgique, tel que le Boulevard de la Lys en France ou la rue de l’Europe en Belgique, permettent dorénavant de relier les différents zonings industriels et ainsi éviter le cœur des villes.

Pour informer la population et les entreprises impactées par ces mesures, les autorités de Comines-France et Comines-Belgique mettront en place un plan de circulation détaillé, en définissant les zones concernées. Elles veilleront aussi à assurer une communication et une coordination, essentielles pour assurer la cohérence des mesures prises mais également afin d’éviter les problèmes de déplacements transfrontaliers. Les autorités impliqueront toutes les parties prenantes dans ce processus, afin de comprendre les besoins de chacun et de répondre aux questions qui seront soulevées. A titre d’exemple, on peut déjà signaler qu’une procédure sera mise en place pour assurer la livraison des entreprises installées dans le périmètre d’exclusion. Cette procédure sera expliquée et, au besoin, adaptée.

En mettant en place cette interdiction de circulation des véhicules à haut tonnage, les deux villes souhaitent améliorer la qualité de vie de leurs habitants, promouvoir des modes de déplacements plus durables, réduire la congestion routière et créer des centres-villes plus agréables pour tous.

Étiquettes