Fonctionnement policier

La police est articulée autour de deux niveaux : le niveau fédéral et le niveau local.

Le niveau local de police est organisé par « zone de police ». Le travail policier est orienté vers la population et sous-entend en effet un fort ancrage local.

La zone de police Meuse/Hesbaye fait partie des 19 Corps de Police Locale issus de la fusion des ex-Polices Communales et des ex-brigades territoriales de la Police Fédérale qui ont vu le jour au cours de l'année 2002.

Il s'agit d'une zone pluricommunale car elle regroupe, pour des raisons géographiques ou opérationnelles, les communes suivantes : Amay - Engis - Saint-Georges-Sur-Meuse - Verlaine - Villers-le-Bouillet - Wanze.

Les organes de décisions concernant l'administration de la zone sont le Collège de police et le Conseil de police.

Le travail policier orienté vers la population

La police œuvre au cœur de la société, le plus près possible de la population. C'est dans ce cadre qu'a été introduite la notion de « community policing » ou de travail policier orienté vers la population. Cela signifie notamment que la police doit être visible au maximum, ce qui permet une amélioration du contact entre elle et la population.

La mission de la police locale est double. Tout d'abord, elle accomplit des tâches locales, elle est donc chargée de la totalité de la « fonction de police de base ».

Concrètement, cela signifie que la zone de police doit accomplir au moins les fonctionnalités de base suivantes :

Le travail de quartier
L'accueil
L'intervention
L'assistance policière aux victimes
La recherche et l'enquête locales
Le maintien de l'ordre public
La sécurité routière.

En deuxième lieu, la police locale doit également assumer certaines tâches policières de nature fédérale soit, par exemple du maintien d'ordre, lors de manifestations importantes ou encore lors de matches de football.

Fonctionnement de la zone de police Meuse-Hesbaye

Notre Corps de Police locale est placé sous la direction d'un Chef de Corps, le Commissaire divisionnaire Jean-Pierre DONEUX, responsable de l'exécution de la politique policière locale. Il assure la direction, l'organisation et la répartition des tâches au sein de son Corps. Il exerce les activités précitées sous l'autorité du Collège de police.

Aucun texte n'impose un organigramme-type aux corps de police locale mais les règles de fonctionnement et d'organisation doivent contribuer à l'exercice optimal des fonctionnalités de base afin de garantir un service.