Focus sur le vol "chignole"

En cette semaine de lutte contre les vols habitations, tournons notre attention sur une forme de vol fréquente, le vol "chignole". 

Dans les différents type de vol par effractions que les services de Police sont amenés à constater, le vol " à la chignole " est un des modus opérandi courant.

chignole

 

 

 

Il est dénommé " à la chignole " de par l'outil utilisé pour commettre ce vol, les auteurs se servaient du vieil instrument manuel qui servait à forer des trous dans le bois, la chignole.

Actuellement, les auteurs n'utilisent plus la bonne vieille chignole à main de grand-père mais se servent de foreuses sur batterie électrique et d'une bonne mèche à bois.

C'est une technique utilisée habituellement par les bandes itinérantes. 

Les châssis en bois et en PVC sont les cibles de ces types d’effractions. "Le truc" est de forer un trou dans le châssis, sous l'espagnolette et de faire passer un fil de fer assez rigide pour actionner la clenche mais aussi suffisamment souple pour pouvoir le déformer et le guider où il doit appuyer. 

De cette manière, la fenêtre que l'on pensait bien fermée est ouverte, sans bruit avec "juste " comme dégâts un trou de +/- 1 cm de diamètre. Et dans la maison ainsi rendue accessible, le voleur peut agir et emporter tout ce qui aura (à ses yeux) de la valeur.

Comment contrer efficacement ce type d'attaque de vos châssis ? Assez simplement en réalité. S'il est dans vos projets de changer vos châssis, il faut les choisir solides, équipés de quincaillerie renforcée et de sécurité, avec des pennes à têtes de champignons et de solides gâches. Voire installer des poignées à clés et l'on peut aussi coupler cet investissement par l'ajout de vitrage feuilleté.  

Pour des châssis existants, d’abord le placement de poignées à dés qui empêchera la tige de fer d'actionner l’espagnolette, ensuite placer des verrous d'applique (pour solidariser le couvrant du dormant càd empêcher l'ouverture de la fenêtre), on peut aussi placer une barre de fenêtre pour les châssis des pièces moins visibles.

L'éclairage par des spots à détection de passage afin de mettre en lumière les auteurs quand ils se trouvent là où ils ne devraient pas, est une autre solution possible. En effet, cela a une fonction dissuasive.

On peut aussi envisager le placement de barres en "fer forgé " devant les fenêtres, mais là c’est une autre question qui se pose, celle esthétique.

Mais malgré tout ces conseils, il faut, avant toute chose, veiller à toujours bien fermer et verrouiller vos portes et fenêtres, cela fait partie des bonnes habitudes pour éviter les mauvaises surprises.

Pour plus de conseils, n'hésitez pas à contacter les conseillers en prévention vols de notre zone de police (010/65.38.00). 

Enfin, en cas de soucis, de doute ou d'agissement suspect, n'hésitez pas à former le 101. perceuse