COMMUNIQUE DE PRESSE 7 personnes arrêtées à Anderlecht

ANDERLECHT, 22/04/2021. – La semaine passée, lors d’une patrouille, les services de la division Anderlecht de la zone Midi ont pu intercepter 7 personnes liées à la vente de drogues. 2 mineurs ont été placés.

 

FOTZ

Le 14 avril, les services de police constatent sur la chaussée de Mons à Anderlecht un échange entre deux particuliers dont un connu pour des faits de consommation de drogues dures.

Lors de l’interpellation du vendeur, qui s’avère être en séjour illégal, l’équipe de police est informée que la personne concernée dormirait dans un squat non loin du lieu d’interpellation. Diverses plaintes avaient déjà été formulées quant à la présence dudit squat.

A l’issue de la perquisition, les services de police ont découvert des pacsons d’héroïne confectionnés à la vente, du produit de coupe, de l’argent ainsi que des divers GSM volés, vélos et autre objets d’origines douteuses. L’équipe de police a aussi pu mettre la main sur des disqueuses sur batterie et tout le matériel de parfait cambrioleur.

5 personnes ont été privées de libertés, ils sont également soupçonnés de divers vols (vol dans un véhicule, vol dans une maison, vol simple, etc.) dans le quartier. Ils ont été inculpés et relaxés.

Le 16 avril, la division d’Anderlecht a été amenée à intervenir une nouvelle fois en flagrant délit et ce, suite à des constatations de vente de stupéfiants et à diverses plaintes d’habitants de la rue Victor Rauter. Lors de cette intervention, la police a interpellé 2 mineurs d’âge dont l’un était signalé en fugue. Les constatations ont permis de découvrir que les intéressés avaient dissimulé les stupéfiants au sein d’un chantier en construction. Les deux mineurs ont été placés.