Campagne AWSR : La vitesse a un prix, au-delà de celui que vous imaginez

La nouvelle campagne de l’Agence Wallonne pour la Sécurité Routière (AWSR) se concentre sur la vitesse au volant.

En réduisant votre vitesse vous épargnez non seulement de l’argent mais aussi des vies.

A l’occasion de cette campagne, nos véhicules de proximité arborent un nouveau message percutant.

Découvrez le communiqué de presse du 05 septembre 2022 de l’AWSR dans la suite de cet article.

Véhicule de police arborant un message de sécurité routière sur sa vitre arrière Lever le pied, c'est épargner de l'argent. Et surtout 80 vies par an.

Avec la rentrée et ses dépenses, et la crise en plus, on en oublie tout le reste. Notre attention est focalisée sur notre budget. C’est précisément par ce contexte économique compliqué qui nous touche tous que l’AWSR (l’Agence Wallonne pour la Sécurité Routière) mobilise les usagers de la route à lever le pied pour épargner de l’argent, et bien plus encore.

Car la vitesse a un prix : 80 familles endeuillées chaque année en Wallonie.

L’AWSR décline cette campagne de sensibilisation en force en septembre : en TV, sur www.leverlepied.be, sur Waze et via de l’affichage partout en Wallonie. Pour épargner 80 vies, surtout

73% des Wallons avouent encore rouler trop vite

Pour convaincre de l’intérêt de respecter les limitations de vitesse, de nombreux thèmes ont déjà été exploités, qu’il s’agisse de campagnes choc, rationnelles, émotionnelles, répressives ou autres.

Malgré cela, en 2022, un peu plus de 7 Wallons sur 10 déclarent encore au moins occasionnellement dépasser les limitations (2.443 Wallons interrogés en 2022 - 23% des Wallons déclarent dépasser fréquemment les limitations de vitesse). C’est sur les routes limitées à 70 ou 90 km/h qu’ils sont les plus nombreux à reconnaitre rouler trop vite (63%), suivies des autoroutes (59%) et des routes situées en agglomération limitées à 50 km/h (48%).

Ces excès de vitesse sont à l’origine de nombreux accidents. Près d’un accident mortel sur 3 est dû à une vitesse excessive ou inadaptée, tandis qu’elle intervient dans 10 à 15% des accidents de la route. Et l’année 2022 n’y échappera pas, hélas.

Alors, puisque parler d’accidents et de vies brisées ne semble pas avoir l’impact suffisant pour motiver à respecter les limitations de vitesse, en ces temps de crise, l’AWSR a décidé de parler d’argent.

Lever le pied, c’est épargner de l’argent et surtout 80 vies, chaque année

Près de 70% des Wallons en sont convaincus, ralentir permet de diminuer la consommation de carburant et donc de faire des économies (1.020 Wallons interrogés en mai 2022). Ils sont d’ailleurs nombreux à envisager ou à avoir déjà pris des mesures en ce sens cette année. Pour économiser du carburant, 1 Wallon sur 2 (51%) indique avoir réduit ses trajets depuis la flambée des prix et plus d’un sur 4 (27%) déclare rouler moins vite.

Sur la plateforme www.leverlepied.be, développée par l’AWSR, chacun peut découvrir son potentiel d’épargne.

Puisqu’un quart des Wallons a déjà levé le pied pour épargner quelques centaines d’euros annuellement et qu’une grande majorité d’entre eux est convaincue de cet effet, c’est le moment de les informer, de toutes parts, qu’il y a d’autres bénéfices à respecter les limitations de vitesse, et pas uniquement en temps de crise, aussi pour préserver 80 familles d’un deuil, chaque année.

80, c’est en effet le nombre de personnes que la vitesse tue en moyenne chaque année rien qu’en Wallonie (La vitesse est responsable d’un accident mortel sur 3. 80 correspond à la moyenne 2019-2020. Pour la Belgique ce chiffre est de 185). A ce nombre, s’ajoutent les blessés, mais aussi les familles qui voient leur vie basculer, voire se briser, victimes elles aussi de la vitesse non maitrisée car souvent excessive. Cela fait beaucoup de monde qui pourrait être épargné, finalement.

Alors levons le pied.

C’est ce message fort que l’AWSR adressera aux conducteurs durant tout le mois de septembre.

Une campagne massive dont 1 spot TV et une plateforme pour calculer son épargne

Dès aujourd’hui, la campagne de l’AWSR se déploiera en masse, puisque qu’au-delà de l’affichage sur les axes autoroutiers et routes secondaires, sur les bus TEC et dans 260 stations service dans toute la Wallonie, elle sera également visible en télévision et sur les réseaux sociaux.

Le spot TV vise à motiver doublement les usagers de la route à respecter les limitations de vitesse.

En comparaison à l’impact économique lié à une baisse de vitesse, le film met surtout l’accent sur la valeur de l’impact humain de celle-ci, en illustrant de manière concrète les conséquences des accidents de la route pour les victimes et leurs proches. L’avantage financier d’une vitesse modérée est bien réel mais dans ce film, il est surtout un prétexte pour montrer aux téléspectateurs les vies qui pourraient être épargnées, au travers d’images fortes qui évoquent les différentes campagnes de sensibilisation qui ont déjà été réalisées.

Pour parler d’argent, l’AWSR a fait appel à un expert en la matière. Etienne de Callataÿ, économiste de renom, participe au spot TV : « Rouler moins vite permet sans aucun doute de réduire sa consommation de carburant et donc de faire des économies. C’est une solution efficace dont on peut rapidement mesurer les effets. Mais ce qui m’a surtout interpellé dans la campagne de l’AWSR, c’est le nombre de vies qui sont, chaque année, perdues à cause d’une vitesse excessive ou inadaptée. C’est pour cette raison que j’ai volontiers accepté de contribuer à cette action de sensibilisation ».

Pour être complète, l’AWSR met à la disposition des Wallons qu’il faut encore convaincre, une plateforme www.leverlepied.be leur permettant de calculer de manière personnalisée, leur épargne potentielle, en respectant les limitations de vitesse. Une version personnalisée de l’application Waze qui, en plus de guider les conducteurs, leur diffusera également des conseils pour lever le pied, y est également téléchargeable.

Finalement, peu importe pourquoi les Wallons décident de respecter les limitations de vitesse. L’important c’est l’impact de ce comportement : épargner ensemble 80 vies par an. 80 vies et leurs familles.

Ensemble, partageons mieux la route pour préserver la vie de tous.

Image Campagne AWSR Lever le pied, c'est épargner de l'argent. Et surtout 80 vies par an.

 

Contact Presse : Belinda DEMATTIA -  0498/048.361 - belinda.demattia@awsr.be

www.awsr.be

Lien vers la campagne : Cliquez ici