La Cellule Stratégique

Depuis octobre 2009, la zone de police a intégré au sein de son organigramme la cellule stratégique. Sous la responsabilité du Chef de Corps, celle-ci est composée d'un membre civil de niveau A qui est employé sur base de la Convention de la Sécurité Routière.

Ses attributions sont donc exclusivement ciblées sur cette matière via, notamment, l'analyse stratégique. Celle-ci constitue l'ensemble des méthodes et techniques d'analyse pour décrire, évaluer et expliquer la problématique de la sécurité routière en mettant en évidence des relations entre les différents aspects des problèmes et les données contextuelles.

De plus, la cellule stratégique assure le suivi du triptyque de la vitesse qui est enclenché lorsqu'une plainte citoyenne se fait entendre à propos d'un problème de vitesse dans une rue. Comme son nom l'indique, celui-ci est composé de trois phases :

  • l'analyse de trafic : il s'agit d'une mesure objective et discrète du trafic circulant dans la rue en question. Le principal indicateur ciblé est la vitesse des usagers empruntant la voie analysée, mais il peut également s'agir de la densité du trafic ou du type de charroi. Si lors de cette analyse, plus de 5% des automobilistes circulent à une vitesse supérieure à la limite autorisée, les deux phases suivantes du triptyque sont enclenchées.
  • les contrôles préventifs : les services de police vont procéder à la pose de panneaux indicateurs de vitesse destinés à sensibiliser les conducteurs sur la vitesse à appliquer sur le tronçon en question.
  • les contrôles répressifs : la dernière phase du triptyque consiste en la réalisation de contrôles répressifs de la vitesse destinés à sanctionner les automobilistes imperméables aux actions de sensibilisation.

L'action policière ne s'éteint qu'une fois la situation stabilisée.

Jennifer LEROY

Conseiller au développement de la politique policière

Rue du Calvaire, 7

6120 Ham-sur-Heure

Tel : 071/22.98.76