Rentrée scolaire 2015 - Règles importantes à adopter!

Photo via Secunews : © Patrick Decorte

C'EST LA RENTRÉE!

Pour la sécurité de nos enfants tout au long de l'année scolaire, adoptons TOUS, dès aujourd'hui, ces quelques règles importantes!

Lien vidéo via la Police Fédérale

Si vous conduisez votre enfant EN VOITURE :

- Mettez votre ceinture de sécurité, c'est la meilleure manière de montrer le bon exemple à vos enfants!
- Ne vous arretez pas sur le trottoir, par sur un accotement sans laisser un passage suffisant (1m50) pour les autres enfants, pas sur les passages pour piétons ni à moins de 5 mètres de ces derniers;;
- Réduisez votre vitesse de conduite aux abords d'une école (zones 30), la réaction des enfants est souvent imprévisible

Si votre enfant se rend à l'école A PIED :

Apprenez leur :
- A utiliser les passages pour piétons;
- Si la circulation est réglée par un agent qualifié, à respecter ses injonctions;
- Si la circulation n'est pas réglée par un agent qualifié, à ne s'engager sur la chaussée qu'avec prudence en tenant compte des véhicules.

Sensibilisez vos enfants aux dangers de la route en jouant avec le Permis piéton de nos amis français :-)

Si votre enfant se rend à l'école A VÉLO :

- Vérifiez l'état du vélo de votre enfant : sonnette, éclairage, frein, pression des pneus, gilet,....;
- Faites avec votre enfant l'itinéraire de l'école en lui donnant les conseils utiles concernant les dangers sur la route;
- Veillez qu'aucun sac/cartable ne soit suspendu au guidon ou ne compromette la stabilité du vélo ;
- Apprenez-lui à annoncer bien à l'avance et clairement ses changements de direction.

A quel âge puis-je laisser mon enfant se rendre seul à pied à l'école ? Article de Secunews : 26 Août 2015 .

Avant 8 ans, un enfant ne peut se déplacer seul, en toute sécurité . Les spécialistes estiment que les enfants de moins de 8 ans ne sont pas en mesure d'appréhender tous les risques liés à la circulation:

• l'enfant ne prête attention qu'à une chose à la fois. Il traversera spontanément la chaussée pour attraper un ballon, sans tenir compte des voitures
• s'il voit une voiture venir vers lui, il pense a priori que le conducteur l'a vu également
• il n'est pas capable d'évaluer rapidement les distances et mouvements de véhicules
• ce qui se passe devant lui monopolise son attention, très peu les côtés
• il a plus difficile qu'un adulte à identifier et localiser les sons.

Un apprentissage progressif
Selon le Bureau suisse de prévention des accidents, la conscience anticipée des dangers ne se forme qu'aux alentours de 8 ans, et ce n'est qu'à partir de 11 ans environ que les enfants sont capables de bien évaluer les dangers de la circulation.
Il faut sensibiliser les enfants aux dangers de la route le plus tôt possible, dès l'âge de 3 ans. Cet apprentissage se fera progressivement, à l'occasion de fréquents déplacements en rue. Tout en veillant bien évidemment à donner l'exemple, les parents pourront vérifier dans quelle mesure leur enfant a pris conscience des risques et réagit correctement.

Quelques recommandations générales aux parents :
• Expliquez chaque situation avec des mots simples et demandez ensuite à votre enfant de répéter ce que vous lui avez dit
• Respectez l'enchaînement : montrer - faire ensemble - laisser faire seul - observer
• Répétez souvent les exercices dans un environnement familier
• Ne faites jamais d'exercices dans des endroits dangereux (après un virage)
• Félicitez votre enfant lorsque son comportement est adéquat
• Pendant les exercices, tenez compte du champ de vision de votre enfant ; accroupissez-vous pour être à la hauteur de ses yeux.