Sécheresse: Le gouverneur du Hainaut prend des mesures visant à prévenir les risques d'incendies

En raison de la canicule, le gouverneur du Hainaut Tommy Leclercq a pris un arrêté de police. Voici les nouvelles mesures qui sont d’application en cette période de fortes chaleurs.

Sécheresse - Arrêté de police
  • Il est interdit de porter et d’allumer un feu en zone forestière, sans exception ni dérogation aucune ;
  • Il est interdit de porter et d’allumer un feu en dehors des zones forestières, à l’exception des barbecues et des feux de cuisson qui peuvent avoir lieu dans les habitations privées ou à tout autre endroit situé à une distance minimum de 100 mètres des lisières forestières, moyennant les mesures de prudence élémentaires telles que :
    • Faire usage de cloches à barbecue si le dispositif le permet ;
    • Ne pas utiliser de produits accélérant hautement inflammables (white-spirit, thinner, essence, etc.) pour procéder à l’allumage ;
    • Dégager les abords immédiats du foyer de toute végétation sèche ;
    • Ne pas stocker de matières inflammables à proximité ;
    • Assurer une surveillance permanente du barbecue jusqu’ au refroidissement total ;
    • Disposer, à proximité immédiate, de moyens suffisants pour pouvoir éteindre tout début d’incendie ;
  • Il est interdit :
    • d’allumer des feux de fin de camp ainsi que des feux de veillée ;
    • d’allumer et de faire décoller des lanternes célestes ;
    • de jeter ou d’abandonner par terre des objets en combustion comme des mégots de cigarettes ainsi que des tessons de bouteilles ;
  • Les tirs de feux d’artifice et les activités pyrotechniques sont interdits, sauf autorisation du Bourgmestre. Celle-ci s’appuiera sur une analyse des risques approfondie au niveau local. L’autorisation du Bourgmestre ne pourra être délivrée que lorsque toutes les conditions sont remplies pour que les tirs de feux d’artifice et autres activités s’effectuent en toute sécurité.

Cet arrêté est applicable sur tout le territoire de la province à partir du 10 août midi jusqu’au 31 août minuit.

Les infractions à cet arrêté sont punissables d’une peine de prison de 8 à 14 jours ainsi que d’une amende de 26 à 200€ ou d’une seule de ces peines. Le maximum de la peine peut éventuellement être doublé si les contrevenants agissent en bande.

Cliquez ici pour consulter l'arrêté de police dans son intégralité.