Déchets sauvages & Dépôts clandestins

Avec l’avènement de la surconsommation, du suremballage et de la mentalité du « tout, tout de suite », la problématique des déchets sauvages et des dépôts clandestins s’est considérablement amplifiée au cours des dernières années.

555

Tel que décrit dans notre Plan Zonal de Sécurité (2020-2025), notre Zone de Police réaffirme sa volonté de lutter intensivement contre ce type de délinquance environnementale et ces incivilités.

Dans ce cadre, notre Cellule d’Enquêtes Spécialisées (+32 63/210 451) travaille assidument à l’identification des auteurs de ces actes égoïstes et dommageables pour tous.

Il est un temps pour la prévention, mais force est de constater que le message ne passe toujours pas chez certains.
 

Pour rappel, depuis 2020, le Gouvernement wallon a revu certaines sanctions à la hausse :

  • 200 € en cas d'abandon de mégot, de canette, de chewing-gum, de masque buccal ou de gant ;
  • 300 € en cas d'abandon d'un emballage (en ce compris les bouteilles en plastique ou en verre), d’un sac poubelle, d’un bidon d’huile usagée, de récipient, de déchets inertes et de déchets d’amiante ;
  • 150 € en cas d'incinération de déchets ménagers en plein air ou dans des installations non conformes aux dispositions du décret du 27 juin 1996 relatif aux déchets (à l'exception de l'incinération des déchets secs naturels provenant des forêts, des champs et des jardins, telle que réglementée par le Code rural et le Code forestier) ;
  • En cas d'abandon de déchets, tel qu'interdit en vertu du décret du 27 juin 1996 relatif aux déchets, en ce compris les dépôts qui affectent les cours d'eau ;
  • 50 € en cas de non-respect de l'autocollant apposé sur une boîte aux lettres pour prévenir la production de déchets de papier publicitaire ;
  • 50 € en cas d'abandon d'une déjection canine.
     

Soyez certains que nous mettons et continuerons à mettre tout en œuvre pour que chacun de ces pollueurs soient identifiés et verbalisés