Est-ce bien le site sécurisé de ma banque en ligne ?

Les mails et les SMS inondent quotidiennement nos boîtes aux lettres. Comment savoir si le lien mentionné dans un de ces messages renvoie bien vers un site web officiel ? Comment détecter un site web frauduleux ? 

(article extrait de la revue Secunews)

Gare aux faux sites internet

Les cybercriminels tentent de nous attirer vers leurs plateformes internet pour usurper et exploiter nos données personnelles et bancaires en menant des opérations qui nous seront préjudiciables. Par manque de vigilance, nous pouvons très vite tomber dans le piège d’un message de phishing et, sans nous en rendre compte, surfer sur un faux site internet.
Ces messages factices visent soit à intimider, soit à faire miroiter des offres inattendues afin de nous inciter à cliquer sur le ou les liens suggérés par les escrocs. Mieux vaut prévenir que guérir, voilà pourquoi il est important de reconnaître les faux messages :
https://www.safeonweb.be/fr/apprenez-reconnaitre-les-e-mails-frauduleux.

Apprendre à lire les URL

Avant de cliquer sur le lien contenu dans un message, ayons le réflexe de contrôler le nom de domaine de l’url du site.

Comment voir l’URL en fonction de mon appareil ?

  • Sur un ordinateur, ne cliquez pas directement sur le lien ou le bouton ‘Commander’ mais placez d’abord le curseur de votre souris sur le lien afin de le vérifier.

  • Sur un smartphone ou une tablette, vous pouvez le faire en maintenant votre doigt sur le lien ou le bouton, ensuite l’URL s’affichera.

  • Dans un SMS ou sur un message WhatsApp, le lien apparaît dans son intégralité.

  • Attention aux réducteurs d’URL tels que Bitly, TinyURL … car dans ce cas, il n’est pas possible de vérifier l’URL.

Comment reconnaître le nom de domaine ?

Le nom de domaine, c’est le mot qui précède .be, .com, .eu, .org et la première barre oblique « / ». Se poser la question : est-ce que le nom de domaine en question correspond réellement au nom de l’organisation ?

Exemples :

Dans l’url www.safeonweb.be/conseils, le domaine est « safeonweb ».
Dans l’url www.safeonweb.conseils.be/safeonweb, le domaine est « conseils » ; ce lien vous dirige vers un site Internet différent.

Conclusion : au lieu de cliquer sur un lien dans un message, il est plus sûr de se rendre directement sur l’adresse du bon site via l’URL que vous connaissez.

Si possible, apprenez à détecter les fausses URL en regardant ce petit webinaire : https://surfersanssoucis.safeonweb.be/fr/modules/1

Faites-vous aider avec l’extension de navigateur Safeonweb

L'extension de navigateur Safeonweb vous indique, pour chaque site web que vous visitez, si le propriétaire a été validé (vert) ou non (orange).
Les sites web dont le propriétaire n'a pas été validé (orange) doivent être réservés à la lecture. Partagez des informations personnelles et sensibles uniquement sur des sites web validés (vert). Les sites web malveillants ou peu sûrs sont marqués en rouge.

Découvrez comment installer l’extension sur https://safeonweb.be/fr/safeonweb-browser-extension.

Trop tard ! Vous avez communiqué vos données !

  • Si vous avez communiqué un mot de passe que vous utilisez pour d’autres sites, modifiez-le immédiatement sur tous ces sites.

  • Si vous avez envoyé vos coordonnées bancaires ou celles de votre carte de crédit, prévenez immédiatement Card Stop ou 078 170 170.

  • Contactez votre banque afin de bloquer le dernier paiement et éventuellement le compte.

  • Si vous constatez que l’on a effectivement volé de l’argent sur votre compte, rendez-vous au bureau de police pour y introduire une plainte.

  • Transférez le message suspect sur lequel vous avez cliqué à suspect@safeonweb.be.

  • Plus d’info : https://safeonweb.be/fr/au-secours-jai-clique-sur-un-faux-lien


Le Team Communication du Centre pour la Cybersécurité Belgique (CCB) 
info@safeonweb.be 


© Secunews 28-03-2024

Étiquettes