Trop de spams et de tentatives de phishing dans votre boîte mail ?

Les bons conseils de la Direction de la Coordination de la Sécurité, via son Service Prévention des Délits, pour éviter que votre adresse mail apparaisse sur une liste utilisée par les expéditeurs de spam et de phishing.

homme avec lumières binaires

Le mot « Spam » désigne les mails (publicitaires) indésirables. Si votre adresse mail figure sur une liste de diffusion, ce type de messages tend à se multiplier. Même si vous en avez bloqué des émetteurs, les boîtes d’envoi changeant régulièrement d’identité, la distribution non-sollicitée peut demeurer récurrente.
Le phishing (ou hameçonnage) est une escroquerie en ligne à l'aide de faux mails, sites Internet ou messages. Les mêmes listes de distribution de spam sont utilisées par les expéditeurs de phishing.

Vous avez la possibilité de réduire le nombre de courriers importuns :

  • Gardez votre adresse mail la plus privée possible et réfléchissez toujours avant de la communiquer (abonnements, actions marketing, etc.).
  • Ne répondez jamais aux mails indésirables : toute réaction confirmera que  l'adresse est réelle et utilisée. 
  • Ne transférez pas les chaînes de mails : vous diffuserez en effet votre propre adresse mais aussi celles de vos contacts. 
  • Ne cliquez pas sur « désinscription » dans les spam : il s'agit souvent d'un faux lien qui permet d’attester de l’activité effective de votre adresse.

Faites toujours suivre les messages suspects à « suspect@safeonweb.be » : Safeonweb en vérifie les liens et les annexes. Les éléments incertains sont alors transmis à Google SafeBrowsing et Microsoft SmartScreen : les internautes arrivant sur les pages signalées reçoivent un avertissement et ne peuvent pas visiter le site douteux.
À noter : les SMS suspects peuvent également être envoyés à cette adresse. Il suffit de prendre une capture d’écran et de l’envoyer. Si les liens repris sur un SMS renvoient vers des sites malveillants, ils seront bloqués.

Que faire si vous êtes victime de phishing ?

  • Faites bloquer immédiatement toute carte bancaire par Card Stop au 078 170 170, 24h/​24 et 7j/​7. Au besoin, contactez également votre agence.
  • Doc Stop se tient à votre disposition pour suspendre vos documents d’identité belges, 24h/​24 et 7j/​7 : 00800 2123 2123. Pour neutraliser un document d’identité étranger, il sera nécessaire de contacter votre ambassade.
  • Si vous avez accepté une « assistance » à distance, supprimez rapidement les programmes qui auraient été installés sur votre ordinateur et réalisez un scan anti-virus approfondi afin d’effacer tous les logiciels malveillants détectés.
  • Si l’écran de votre PC Windows est bloqué, vous pouvez fermer le navigateur (ou tout autre programme) en appuyant simultanément sur les touches « Ctrl + Alt + Del » de votre clavier et ensuite sur « Fin de tâche ».
  • Vous pouvez également réinitialiser un ordinateur, une tablette ou un smartphone aux paramètres de sortie d’usine, après avoir pris soin de sauvegarder vos données importantes (photos, documents, etc.).
  • Changez vos identifiants et vos mots de passe sur une machine fiable.
  • Portez plainte auprès de votre police locale, même sans préjudice financier.
  • Le Centre d’Aide aux Victimes de la Ville de Charleroi peut aussi vous aider aux plans sociojuridique, administratif et psychologique. Contacts : 0479/48 36 12 ou 071/86 15 12 ou cps.​aide.​victimes@​charleroi.​be.