Actualités

màl

Troisième vague de contrôle ciblé relatif à la vérification de l'immatriculation des véhicules non-belges sur le territoire de la zone de police avec la Brigade contrôle des taxes du Service public wallon (SPW). Après octobre et novembre, un dispositif de 8 policiers appuyé par 5 contrôleurs du SPW s’est déployé hier sur plusieurs axes frontaliers dans les quartiers du Risquons-Tout du Mont-à-Leux et à Herseaux.

centre

L'approche des fêtes est une période sensible liée à un afflux plus important de chalands dans les différents pôles commerciaux que compte le territoire de notre zone de police. En vue de rassurer clients et commerçants, des effectifs policiers supplémentaires ont été planifiés dans des créneaux horaires décalés du vendredi 7 décembre au dimanche 6 janvier. Ce renfort est constitué par des policiers du service intervention, mais également par des agents de quartier et des membres de notre service judiciaire.

inter

Le mercredi 21 novembre, vers midi, dans le quartier du Stade, deux individus ont été surpris par un résident alors qu’ils étaient entrés par effraction dans son habitation. Grâce à la bonne réaction de la victime (appel de notre centrale) membre du Partenariat local de Prévention (PLP) du quartier et à une intervention rapide de deux équipes, nos services sont parvenus à neutraliser les deux hommes qui tentaient de prendre la fuite avec le butin.

Les auteurs ont été interpellés et entendus en nos locaux. Ils ont été mis la disposition de la Justice. L’enquête est diligentée par le service enquête et recherches de notre zone de police.

 

ctrl

Hier en soirée, plusieurs zones de police frontalières du Hainaut (de Comines à Peruwelz) ont mené une opération judiciaire coordonnée sous la houlette de la DCA Hainaut (police fédérale). L'objectif était clairement dissuasif mais visait également le contrôle des véhicules suspects ou signalés aux accès frontaliers du Mont-à-Leux et de Herseaux. Le Centre-ville a également fait l'objet d'une attention particulière.

vidéo

Le 7 novembre dernier, nos opérateurs de vidéosurveillance identifiaient un véhicule impliqué dans des dégradations commises dans le centre-ville de Mouscron. Suite à l'appel à témoins lancé par nos services et aux recherches effectuées, 2 individus se sont présentés en nos locaux ce 18 novembre. Ils sont en aveux des faits. L'enquête suit son cours.