Lutte contre la violence conjugale

25 novembre : journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

 

Le 25 novembre, c’est la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Cette année, cette journée intervient dans une nouvelle période de confinement, critique pour les femmes victimes de violence.

 

La violence conjugale est un processus par lequel un des partenaires ou ex-partenaires tente de contrôler, dominer l'autre. Pour ce faire, l'auteur utilise diverses formes de violences :

  • La violence psychologique : menaces, dénigrements, injures, …

  • La violence économique et sociale : interdiction de travailler, pas d'accès à l'argent, interdiction de côtoyer certains proches, dénigrement des amis, …

  • La violence sexuelle : obliger son partenaire à avoir certaines pratiques, viol, …

  • La violence physique : gifles, pousser son partenaire, coups de poings, …

Ces comportements sont punissables pénalement. Rien ne justifie la violence conjugale, pas même la crise sanitaire, ni le (semi)confinement. La violence conjugale et intrafamiliale, c’est l’affaire de TOUS.

 

Vous êtes concerné(e)s par la violence conjugale ?

Au sein de notre zone de Police, le Service d’Assistance aux Victimes (SAPV) peut vous accueillir, écouter votre vécu, vous proposer des pistes d’aide et vous soutenir dans différentes démarches dont éventuellement le dépôt de plainte.

Comment joindre le service ? Tous les jours ouvrables entre 8h et 17h

  • Par téléphone : 061/24.24.11 Il s’agit de la ligne directe du service. En formant ce numéro, vous contacterez directement notre assistante sociale et non un service de police.

  • Par mail : ZP.HouilleSemois.SAV@police.belgium.eu