Chaque jour d'école, 17 enfants impliqués dans un accident

Selon l'institut belge pour la sécurité routière (Vias), en 2018, 5 % des accidents (avec lésions corporelles) impliquant des enfants se sont déroulés dans une zone 30. Mais, plus de 77 % des accidents entraînant des lésions sur des enfants se sont produits plus loin de l'école (entre 30 et 300 mètres).

Trois scénarios se reproduisent généralement. Premièrement, il y a l'enfant qui traverse entre deux voitures et qui se fait renverser par un automobiliste. Deuxièmement, il y a le conducteur qui roule trop vite. Dernièrement, il y a l'enfant qui traverse la route sans regarder pour rejoindre quelqu'un (parent, copain, etc).

44 % des accidents ont lieu au début ou à la fin des cours. Les vendredis sont les jours les plus à risque, sûrement dû à l'euphorie du week-end. Enfin, ce sont les enfants âgés entre 12 et 16 ans qui sont les plus à risque de subir un accident car c'est généralement l'âge où les enfants/adolescents commencent à se rendre seuls à l'école.

 

Voir article complet de la DH du 02.09.19 en annexe.