Actualités

Ce vendredi 17 janvier 2020, les policiers ont réalisé un exercice Amok au sein de l'athénée Royal de Rixensart. Une cinquantaine de professeurs y ont participé ainsi qu'une trentaine de policiers dont des policiers de la Mazerine.

En annexe:  Article complet de Sudpresse par Elisa Gabriel

10% des accidents de la route sont dus à la distraction au volant

Selon l'institut Vias, 4000 accidents de la route sont causés par une distraction au volant ayant pour conséquence des blessés ainsi que des tués.

20 % des jeunes (-35 ans) avouent avoir lu des messages, des mails au volant. 1 jeune sur 6 reconnaît avoir même envoyé des messages ou posté des photos sur les réseaux sociaux.

Créer un faux compte est punissable

Un homme a été condamné par le tribunal de Verviers à 18 mois de prison ferme pour avoir créé entre 2013 et 2017 de faux profils sur les applications Badoo et Tinder.

Les condamnations pour ce type de méfaits ne sont pas nouvelles. En effet, si l'objectif est de nuire à autrui en créant de faux compte, vous risquez une peine. On parle d'atteinte à l'honneur, ce qui est punissable par la loi (art 231 du Code pénal). Cela peut également s'apparenter à de l'usurpation d'identité.

 

Voir article complet (07/01/19) de l'avenir en annexe.

Un logiciel pour repérer les images de pornographie infantile

Grâce à ce logiciel intelligent, une équipe de police enquêtant sur les images pornographiques infantiles va pouvoir gagner du temps pour le visionnage de photos. L'année dernière, plus de 15.000 images ont été visionnées. Ce logiciel va permettre de comparaître les nouvelles images avec les anciennes déjà recensées.

Ces dernières années, le nombre de signalements a augmenté. Tout d'abord parce que les médias sociaux doivent rendre davantage de rapports et surveiller attentivement leurs plateformes mais aussi parce que la diffusion d'images est devenue plus facile.

Arnaques sur internet

En période de fête, le belge est généreux. Dès lors, des gens mal intentionnés en profitent et utilisent la technique de la "mule". Les arnaqueurs font croire qu'ils lancent une association caritative pour aider les plus démunis. Ils demandent aux futures victimes de réceptionner une somme d'argent et ensuite, ils demandent de transférer cette somme vers un compte qu'ils disent avoir créé pour l'association. Les victimes effectuent la manipulation sans réaliser qu'il s'agit d'un blanchiment d'argent.