Le Coronavirus et la ventilation

En ces fortes chaleurs, beaucoup d’entre nous faisons fonctionner les ventilateurs ou climatiseurs. Mais qu’en est-il quant à la propagation du virus ?

Une ventilation accrue peut réduire le risque d'infection. C'est un moyen très efficace et peu coûteux de prévention des infections. 

Cependant, il faut s’assurer :
✅ que de forts courants d'air puissent se propager sur une plus grande surface ;
✅ qu’une ventilation régulière des pièces soit réalisée pendant une courte période, de préférence sans la présence de personnes dans la pièce ;
✅ d’éviter la recirculation de l'air.

Que faire dans la pratique ?
✅ Lorsque les fenêtres peuvent être ouvertes, utilisez la ventilation naturelle. Aérez régulièrement la pièce, de préférence sans que les personnes soient à l’intérieur.
✅ Évitez les climatiseurs qui sont des systèmes de recirculation d’air.
✅ Ne laissez pas le ventilateur souffler directement sur quelqu'un ou ne laissez pas un mauvais flux d’air entraînant des particules aller vers d'autres amis, membres de la famille, collègues,... Les ventilateurs augmentent la circulation de l'air mais cela doit toujours être considéré en fonction du nombre de collaborateurs dans une certaine pièce et de la façon dont l'air circule.