Communiqué de presse préventif : Vol d'outillage dans camionnettes: vigilance!

police

voiture

En cette période automnale, on assiste généralement  à un début de recrudescence de vols dans véhicules utilitaires au niveau de notre territoire, mais également au niveau de la province. Les camionnettes sont essentiellement visées, et plus particulièrement celles qui sont susceptibles de contenir de l’outillage électroportatif.

 

La prévention peut contribuer à ce que ces faits ne prennent pas plus d’ampleur. Donc n’attendons pas… on rappellera la prudence à adopter vis-à-vis de tout objet de valeur qu’il est préférable de ne pas laisser dans le véhicule. A défaut, une attention particulière sera accordée aux conditions de sécurité mises en place au sein des installations servant comme  lieux de parking,  certainement durant la nuit et le week-end. Parmi les vols enregistrés, tous n’ont pas été précédés d’effraction. Même un simple éloignement du véhicule non verrouillé peut représenter une opportunité pour un voleur attentif aux habitudes des utilisateurs.

On recommande enfin de garder des éléments d’identification des objets s’il devait y avoir ultérieurement constat de vol. Une mise à disposition rapide et précise des caractéristiques des objets facilite l’enquête des services de police, déjà au niveau des mesures de signalement.

Outre le fait de sécuriser les véhicules eux-mêmes (alarmes) et de les placer stationnés le long d’une façade (ouverture des portes rendues difficile), on retrouve de précieux conseils au niveau de la Direction générale Sécurité et Prévention du Service Public Fédéral Intérieur, sur les sites :

https://www.besafe.be/fr/themes-de-securite/vol/criminalite-liee-aux-vehicules/vol-dans-votre-vehicule

https://www.besafe.be/fr/themes-de-securite/vol/criminalite-liee-aux-vehicules/vol-de-voiture

 

Des enquêtes sont en cours. Pour que des faits puissent être analysés judiciairement et que les suites appropriées puissent y être données (liens entre faits – possibilités d’élucidation), il est essentiel que les éléments pertinents soient directement rapportés aux services de police et non diffusés simplement par d’autres vecteurs tels que les réseaux sociaux.