Trois délits de fuite par jour en Wallonie

86 % sont des hommes et la moitié sont âgés de moins de 25 ans.

De nombreux automobilistes retrouvent leur rétroviseur cassé ou le pare-chocs détruit.

Mais les délits de fuite ne se limitent pas aux accidents avec dégâts matériels. Ainsi en Wallonie, durant l'année 2018, 1007 accidents avec délit de fuite impliqués des blessés.

Les auteurs prennent généralement la fuite car ils ne sont pas en règle ou ont bu, pris de la drogue, soit parce qu'ils sont en état de choc ou bien parce qu'ils n'ont aucun scrupule.

Les victimes sont principalement des piétons 6 des 8 piétons tués en Wallonie étaient des accidents avec délit de fuite. Les cyclistes sont également fortement touchés (14%).

Les sanctions pour les auteurs de délit de fuite peuvent aller jusqu'à 6 mois de prison et 16.000 euros d'amende pour des accidents avec dégâts matériels, 3 ans de prison et 40.000 euros d'amende pour des accidents impliquant des blessés et 4 ans de prison et 40.000 euros d'amende pour des accidents entraînant un décès.

Voir article complet de la DH du 26/07/19 en annexe