Arnaque faisant appel à l'émotion des internautes

Les fraudeurs utilisent de plus en plus les émotions de leur victime afin de leur voler de l'argent.

Arnaque par lien d'amitié

Dans ce type d'escroquerie, le fraudeur prend contact avec la victime par diverses façons : courriel, site de rencontres, réseaux sociaux, discussions instantanées, etc.
Après plusieurs semaines de contact, lorsqu'une relation de confiance s'est installée avec la victime, le fraudeur demande de l'argent pour un voyage en Belgique, un achat quelconque, la prise en charge de la famille, un montant à payer pour une succession, des frais scolaires ou hospitaliers, etc.
Après l'envoi de l'argent, le fraudeur ne donnera plus de signe de vie.
Si une personne vous approche de la manière décrite ci-dessus, refusez tout contact. Si en outre, les moyens de paiement sont Western Union ou MoneyGram, vous pouvez être certain qu'il s'agit d'une arnaque.

Email SOS

Si vous recevez un mail de demande d'aide urgente de la part d'un ami, vous demandant de l'argent, en général en utilisant Western Union ou MoneyGram, restez prudent. Il est possible que votre ami se soit fait pirater son adresse email. N'oubliez pas d'en avertir votre ami, de préférence en utilisant un autre mode de communication.

Les services SMS surtaxés.

Nous voyons apparaître dernièrement, une nouvelle forme d'arnaque. Vous recevez un message d'un ami expliquant que sa boîte email a été piratée et que des mails ont été envoyés à tous ses contacts dans lesquels il est demandé d'envoyer un SMS avec le code 7919 ou 3070 afin de débloquer son GSM, etc.
Après envoi du SMS, vous recevez un code par SMS, code que vous devez envoyer à votre ami par MSN. Attention, ce numéro de SMS est surtaxé.
Si vous recevez de telles demandes, ignorez-les, il s'agit d'arnaques.

Fausse charité.

Vous recevez un message déchirant concernant une catastrophe naturelle ou des enfants gravement malades. Il vous est demandé de verser de l'argent à une organisation inconnue. Ces escrocs abusent de la compassion des gens et exploitent les faits divers de l'actualité pour rendre leurs arnaques crédibles.
Si vous souhaitez faire des dons dans le cadre d'actions humanitaires, prenez contact avec des associations caritatives reconnues. Si vous recevez de tels emails, vérifiez bien l'identité des associations ainsi que les coordonnées bancaires qui y sont mentionnées.

Vous avez été victime ?

Informez-en votre banque et portez plainte à la Police le plus vite possible. Vous pouvez également porter plainte sur le site e-cops (police fédérale).

Vous n'avez pas trouvé de réponse à votre question? Contactez-nous via le formulaire de contact ou par téléphone au 056 863 000.