Nouvelles technologies - Police de Gaume

Pour vous servir, la police prend de la hauteur…

C’est en décembre 2015 que la Direction d'appui aérien de la Police Fédérale a procédé au premier engagement d’un drone policier. En juin 2019, une circulaire ministérielle a réglé l’usage des drones par les services de police et de secours en précisant notamment que «l’usage de drones offre de multiples possibilités de mise en œuvre». Depuis lors, de nombreuses entités de police utilisent des drones.

Fin 2020, les autorités de la Police de Gaume ont décidé d’acquérir deux drones équipés de caméras : un drone léger «intervention rapide» et un drone plus puissant «observation avancée» équipé d’une caméra thermique. L’utilisation des drones et le traitement des images sont effectués sous la direction et la responsabilité du chef de corps. L’usage visible de caméras mobiles dans des lieux publics se fait moyennant l’accord préalable de chaque conseil communal. 

pilotes et écusson du team Drone

Points marquants de son évolution

Plus-value du drone aujourd’hui

Les drones policiers offrent une vue d’aigle aux services de police. Ils peuvent décoller pratiquement de n’importe où et se maintenir en vol stationnaire. Disponibles pour un décollage immédiat, les drones de la Police de Gaume sont rapidement sur place sans impliquer l’engagement de moyens très importants qui pourraient par ailleurs mettre du temps à intervenir compte tenu de l’éloignement géographique. Les drones permettent d’orienter adéquatement les équipes au sol et de limiter les risques d’exposition des policiers en cas de danger imminent. Ces drones sont engagés pour exécuter des missions urgentes ou planifiées, spécifiques et limitées dans le temps et dans l’espace, à la condition sine qua non que leur utilisation représente une valeur ajoutée opérationnelle évidente. L’utilisation des drones Police peut s’avérer très efficace, notamment dans le cadre de :

  • L’analyse des scènes de crime et d’accidents de la route majeurs ; 
  • La recherche de personnes disparues et la constatation d’infractions telles que la détection de plantations de cannabis ou de dépôts clandestins de déchets ;
  • La localisation de suspects et les opérations de reconnaissance (perquisitions) ; 
  • L’intervention lors d’incidents dans des sites industriels, classés Seveso ou pouvant contenir des produits dangereux et la sécurisation de lieux sensibles ;
  • L’appui aux équipes chargées de la surveillance de manifestation et d’autres événements publics (embouteillages, gestion de foule, troubles à l’ordre public,…) ;
  • La surveillance des frontières et d’axes routiers ;
  • La mise en place de debriefings et formations moyennant anonymisation des images et vidéos.

Compte tenu des finalités de police judiciaire susceptibles d'être poursuivies, le chef de corps tient le procureur du Roi informé du cadre d'engagement possible de ces nouveaux moyens.  L’usage visible de caméras mobiles pour les missions judiciaires se fait en principe sur avis du magistrat. L’utilisation non visible de la caméra mobile dans les lieux ouverts et les lieux fermés accessibles au public n’est possible que dans certains cas limitativement énumérés par la loi. Toutes les données des vols sont automatiquement enregistrées et les données recueillies sont traitées dans le strict respect de la loi.

Team Drone et moyens

Les drones Police sont munis de bandes réfléchissantes et de logos. Dans la zone de police de Gaume, quatre pilotes sous licence, policiers de première ligne composent le team Drone. Ils interviennent toujours en uniforme sauf en cas d’utilisation non-visible du drone. Possédant un réel attrait pour les nouvelles technologies, très disponibles, ils ont tous réussi la formation ”Pilote drone” dispensée par un organisme privé agréé et la formation “BLOS/Vol de nuit” organisée par la Police Fédérale. Ils sont également opérateurs caméra.

drone d’observation avancée

Le drone d’observation avancée nécessite au minimum l’engagement d’un pilote et d’un opérateur caméra. Il est muni d’une caméra permettant un grossissement optique et numérique de 200 X, d’une caméra thermique et d’un projecteur capable d’éclairer un terrain de foot.

 

Drone à déploiement rapide

Léger et maniable, le drone à déploiement rapide est constamment emporté par les pilotes en patrouille. Manœuvré par un seul pilote, ce drone est muni d’une caméra permettant un grossissement optique et numérique de 6 X.

Le team Drone peut disposer d’un véhicule de commandement mobile équipé de plusieurs écrans.

véhicule de commandement mobile intérieur du véhicule de commandement mobile

 

Plus d’informations...