Infrastructure – Police Locale d'Ostende

Points marquants de son évolution

L'environnement de travail en 2001

La mise sur les rails de la Police Intégrée en 2001 ne s'est pas accompagnée d'un grand projet immobilier permettant à chaque zone ou entité fédérale de disposer d'infrastructures adaptées. Il a fallu faire avec les moyens qui étaient les nôtres à ce moment-là. Concrètement, il a donc fallu donner une nouvelle affectation aux bâtiments existants de l'ancienne police communale et de l'ancienne gendarmerie. 

Il n'en a pas été autrement à la Police Locale d'Ostende. Pour une police qui se voulait "intégrée", les débuts furent difficiles, car l’absence d'infrastructures adaptées a entraîné l'éclatement de certains services, qu'il a fallu installer sur différents sites. Bien qu'Ostende ne soit pas une très grande ville, il est très vite apparu que la distance physique entre les diverses fonctionnalités de base ne facilitait pas les choses. Certains services se trouvaient à l'hôtel de ville, d'autres dans le bâtiment de l'ancienne gendarmerie, sans parler des différents postes de quartier, ou encore des locaux de la brigade canine, qui ont été déclarés dangereux... Les vents violents qui soufflent parfois au littoral faisaient littéralement danser la toiture !

En outre, les bâtiments disponibles n'étaient pas adaptés au nouveau fonctionnement de l'organisation. Quant à l'idée d'un environnement de travail moderne, il n'en était tout simplement pas question à ce moment-là. Le souhait de disposer d'infrastructures adéquates était donc déjà très présent dès les débuts de la Police Intégrée en 2001. Des investissements ont d'ailleurs été consentis dès le premier jour pour moderniser et adapter l'infrastructure existante. En coulisse, des plans ont même été élaborés pour se doter d'un nouveau bâtiment de police. 
 

Une infrastructure adaptée en 2021

Vingt ans plus tard, la Police Locale d'Ostende dispose d'un commissariat principal flambant neuf, abritant six des sept fonctionnalités de base. Le travail de quartier constitue l'exception à cette règle. En effet, cette fonctionnalité de base s'exerce dans les commissariats de quartier.

 commissariat principal

Les investissements consentis ont permis, en premier lieu, que les locaux du nouveau commissariat principal soient en adéquation avec le fonctionnement local et les besoins du personnel. Tout un chacun peut à présent s'acquitter de ses tâches de façon optimale. De plus, les lieux ont été aménagés de manière à favoriser la cohésion entre les différents services ainsi qu'entre les collaborateurs.

Ensuite, le nouveau bâtiment est équipé de dispositifs techniques qui contribuent à la sécurité du personnel, mais aussi à un fonctionnement plus efficace. 

Enfin, le raisonnement de départ a toujours été que la police est au service du citoyen et que le bâtiment devrait donc être synonyme d'accessibilité et de proximité pour tous ceux ayant besoin de l'assistance de la police. Aujourd'hui, nous pouvons affirmer que notre commissariat répond à toutes les exigences modernes auxquelles doit répondre un bâtiment de police.

Dispositifs techniques des bureaux

Parallèlement au commissariat principal, la Police Locale d'Ostende continue d'investir dans la centralisation et la modernisation des commissariats de quartier, de manière à ce que chaque collaborateur puisse travailler dans un environnement offrant le même niveau de qualité.

Pour conclure, la Police Locale d'Ostende peut se targuer de posséder, en plus de ses bureaux, un site d'entraînement complet et entièrement rénové. On y trouve un dojo, un stand de tir et différents espaces d'entraînement dédiés aux exercices tactiques, permettant aux membres du personnel de se préparer de manière optimale à l'exercice de leur métier.

Site d'entraînement rénové

Quant à la brigade canine, elle n'a pas été oubliée ! Nous ne pouvons que nous réjouir de cette évolution remarquable et constater que nous travaillons aujourd'hui dans des infrastructures adaptées, modernes et motivantes.

Brigade canine PZ Oostende

 

Les profils recherchés

Il faut plus que des briques pour construire !

Investir dans les technologies et l'innovation nécessite de nouvelles compétences et connaissances. Si les compétences classiques demeurent nécessaires, les profils plus techniques et infrastructurels s'avèrent de plus en plus indispensables pour faire en sorte que ces évolutions restent gérables et maîtrisables.

Par ailleurs, ces évolutions ne concernent pas que l'infrastructure et les compétences techniques globales. Nos collaborateurs doivent eux aussi évoluer, de sorte à pouvoir utiliser pleinement à leur avantage les technologies à leur disposition. 

Tel est toujours, 20 ans plus tard, notre principal défi : nous mettons un point d'honneur à fournir à chaque collaborateur et chaque collaboratrice les outils et le soutien dont ils ont besoin pour mener à bien leurs tâches. En ce compris, donc, un environnement de travail optimal.

 

Plus d’informations... 

{"preview_thumbnail":"/politiedorp/sites/politiedorp/files/styles/video_embed_wysiwyg_preview/public/video_thumbnails/Wvs57TRsqpY.jpg?itok=ywzOxvvi","video_url":"https://youtu.be/Wvs57TRsqpY","settings":{"responsive":1,"width":"854","height":"480","autoplay":0},"settings_summary":["Embedded Video (Adaptatif)."]}