Un fugitif condamné pour vol à main armée avec violence arrêté par la Police Fédérale

BRUXELLES, 05/07/2019. – Dans la matinée du jeudi 4 juillet, le team FAST (Fugitive Active Search Team) de la Police Fédérale a pu procéder à l’arrestation du fugitif Z.E. L’homme avait été impliqué dans une poursuite avec la police en 2012. À cette occasion, lui et ses comparses avaient ouvert le feu sur les policiers. En 2017, la Cour d’appel l’a condamné à une peine d’emprisonnement de 42 mois et le team FAST a été chargé de retrouver sa trace.

En 2012, Z.E. et trois complices avaient été impliqués dans une poursuite avec les forces de l’ordre. À la suite d’un accident, les individus avaient réussi à s’échapper après avoir tiré sur la patrouille lancée à leur poursuite. Dans la BMW accidentée, de l’ADN et des empreintes digitales de l’intéressé avaient été retrouvés, ainsi que du matériel professionnel de cambrioleur destiné à l’ouverture de coffres-forts. Condamné pour ces faits, Z.E. avait toutefois interjeté appel.

Au début de l’année 2017, la Cour d’appel avait définitivement condamné l’intéressé à une peine de 42 mois d’emprisonnement pour vol à main armée avec violence. Un mandat d’arrêt européen avait été délivré. Selon plusieurs hypothèses, l’homme se serait enfui au Kosovo.

Le matin du jeudi 4 juillet 2019, le team FAST de la Police Fédérale a pu arrêter le fugitif Z.E. L’homme a pu être localisé à l’adresse de sa mère, dans une cache aménagée dans le grenier. À 8h05, le team FAST, assisté par la Police Locale de Huy, a procédé à l’arrestation. L’intéressé a été transféré à la prison de Huy.