Un accord sur les mesures relatives à l’eau de distribution

La santé de nos collaborateurs est une priorité de l’autorité et des représentants syndicaux. Ce mercredi 21 août, le comité supérieur de concertation a constaté, sur base des informations disponibles, qu’il n’existe actuellement pas de problème de santé majeur. Toutefois, des mesures de précaution sont de mise et un avis positif a été acté.

 

BRUXELLES, 21/08/2019. - La santé de nos collaborateurs est une priorité du comité supérieur de concertation, notamment dans sa compétence de comité de prévention et de protection au travail. Le commissaire général a d’ailleurs lui-même participé à la réunion. Aucun problème de santé majeur n’a été détecté à ce stade mais le comité estime que des mesures de suivi et des mesures complémentaires sont nécessaires.

L’ensemble des acteurs concernés était présent pour discuter du dossier : les organisations syndicales, la Régie des Bâtiments, les représentants de nos deux ministres et les autorités de la Police Fédérale.

Le comité a émis un avis positif sur les mesures suivantes :

  • La fermeture des bâtiments dans lesquels une contamination bactérienne serait constatée.
  • L’affichage, à l’entrée des bâtiments testés, des résultats de l’analyse de l’eau ;
  • Le placement de fontaines à eau avec bidons dans les lieux où l’eau est impropre à la consommation et le remplacement, le cas échéant, des fontaines sur réseau par des fontaines à bidons.
  • Une cartographie des installations de la Police Fédérale sera étab¬lie avec la Régie des Bâtiments dès le mois de septembre. Elle sera suivie d’un plan d’actions à l’échelle nationale.
  • La médecine de travail collaborera avec un expert afin de s’assurer que la méthode d’analyse des résultats soit la plus adéquate possible.
  • S’ils le souhaitent, les collaborateurs travaillant au sein des bâtiments concernés sont invités à réaliser une prise de sang.

Ces mesures seront mises en place dans les plus brefs délais.
Le comité suivra la situation de manière régulière.