Rouler trop vite ? Mieux vaut éviter !

BRUXELLES, 17/04/2018. – Ce mercredi 18 avril, la police mène un nouveau marathon de contrôle de vitesse : des contrôles supplémentaires seront organisés durant 24 heures dans toute la Belgique. 138 zones de police et la Police Fédérale de la Route unissent leurs efforts afin de conscientiser les automobilistes aux conséquences dramatiques d’une vitesse excessive. Des patrouilles supplémentaires sont prévues entre le mercredi 18 avril à 6 heures du matin et le jeudi 19 avril à la même heure.

Il s'agit déjà de la neuvième édition du marathon de contrôles de vitesse. Lors de la précédente édition, la police avait contrôlé près de 1,3 millions de véhicules. À cette occasion, 36 561 automobilistes, soit 2,82 %, étaient en excès de vitesse. La police espère constater moins d'infractions cette fois-ci.

L'évolution des précédentes années révèlent malheureusement que de plus en plus de conducteurs dépassent les limites de vitesse. Cette augmentation est particulièrement inquiétante, surtout après les campagnes de prévention menées afin de lutter contre ce type de comportement.

La vitesse excessive reste l'une des principales causes d'accidents de la route. Nous constatons toutefois que, malgré l'augmentation du nombre d'infractions pour excès de vitesse, le nombre de tués sur les routes diminue. Même s’il s'agit d'une nouvelle positive, la lutte contre les infractions de vitesse demeure une priorité de la police intégrée, et ce, afin de réduire le nombre de tués sur les routes.

Cette édition revête un caractère particulier car de nombreux pays européens participent simultanément à ce marathon. En effet, à l’initiative de TISPOL (Réseau européen des polices de la route), des contrôles de vitesse supplémentaires seront organisés durant 24 heures dans plusieurs pays d'Europe.

Bien que TISPOL ait conseillé d’annoncer au préalable les lieux de contrôles, la police intégrée a décidé de ne pas annoncer ceux-ci pour des raisons de sécurité, suite notamment aux attentats du 22 mars. Si certains lieux de contrôles sont parfois annoncés, ce ne sera donc pas le cas lors de cette édition.